Amoeba: un retard qui pèse lourd.

le
0

(CercleFinance.com) - Séance très éprouvante pour Amoeba, dont le titre dévisse de 10,2% vers 10h30 ce jeudi dans des volumes particulièrement élevés (déjà plus de 35.000 titres échangés, contre 5.017 sur la seule séance d'hier). Le groupe a fait savoir hier que l'AMM (autorisation de mise sur le marché) provisoire qu'il brigue pour son biocide biologique devrait in fine être disponible au cours du second semestre, alors qu'elle était originellement attendue pour le mois dernier.

'En conséquence, les projections de ventes en France et en

Europe d'Amoeba devraient être décalées d'un semestre par rapport au planning annoncé', a prévenu Amoeba. Les premières ventes sous AMM provisoire sont donc désormais attendues pour le début de l'année prochaine, un retard dont se formalisent les investisseurs, quand bien même la société a assuré disposer d'une trésorerie suffisamment solide pour faire.

Portzamparc a réagi à cette annonce, maintenant son conseil 'achat' avec un objectif ramené de 39 à 33 euros. 'Les raisons ne sont pas liées à la qualité du dossier, mais plutôt à des procédures administratives à mettre en oeuvre (transfert de compétence de l'Europe à la France plus lent que prévu)', a décrypté l'intermédiaire, selon lequel, 'à ce stade, cela ne remet pas en question le fond du dossier'.

Reste que Portzamparc a décalé ses hypothèses de ventes de 2016 à 2017 et réduit la montée en puissance des ventes en 2017, en sus de l'intégration de la dilution liée à l'augmentation de capital réalisée récemment (14,7 millions d'euros).

L'analyste juge néanmoins 'élevée' la probabilité pour Amoeba d'obtenir cette AMM, considérant un potentiel économique du produit qui reste fort.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant