Amnistie sociale : Mélenchon appelle les parlementaires PS à «rompre les rangs»

le
0
Amnistie sociale : Mélenchon appelle les parlementaires PS à «rompre les rangs»
Amnistie sociale : Mélenchon appelle les parlementaires PS à «rompre les rangs»

Jean-Luc Mélenchon, le leader du Front de Gauche, interrogé ce jeudi soir sur le plateau de l'émission de France 2 «Des paroles et des actes», a appelé les députés socialistes à voter l'amnistie sociale rejetée par le gouvernement.

«Ne trahissez pas votre famille ! Rompez les rangs, votez avec nous !», a lancé le co-fondateur du Front de Gauche à l'adresse des députés PS. «C'est ça être socialiste ? Obéir aux ordres du chef ? Un peu de fierté !», a-t-il exhorté après avoir fustigé les «solfériniens», désignant ainsi une petite minorité de décideurs de la direction du PS. «Vous socialistes, en avez-vous délibéré, en avez-vous décidé dans votre bureau national ?», les a-t-il interpellés.

«Consterné et blessé»

Jean-Luc Mélenchon s'est dit «consterné et, comme beaucoup, blessé» par la décision du gouvernement de ne pas soutenir le 16 mai à l'Assemblée nationale le texte adopté de justesse au sénat le 27 février et visant à l'amnistie des délits pour des faits commis lors de mouvements sociaux. Le ministre des Relations avec le Parlement, Alain Vidalies, a déclaré que «ce qui se passe en ce moment montre qu'il faut avoir une seule réponse, le respect de la loi républicaine pour tous» alors que se multiplient des incidents en marge de manifestations contre le mariage homosexuel.

«La violence est dans les rapports sociaux»

Une argumentation rappelée par les journalistes de France 2 qui a irrité Jean-Luc Mélenchon. «La violence dans le monde du travail, ça n'est pas ça, c'est les 564 personnes par an qui perdent la vie au travail, les 100 000 personnes qui arrivent en fin de droit chaque mois. Je juge irrecevable que l'on mette sur le même plan la violence des opposants au mariage homosexuel et un ouvrier à qui on prend sa vie, son outil de travail.» «La violence est dans les rapports sociaux», a-t-il ajouté un peu plus tard.

Jean-Luc Mélenchon n'a pas hésité à impliquer...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant