amLeague : novembre n'a pas ménagé la gestion active

le
0
(NEWSManagers.com) -

amLeague vient de communiquer les performances en novembre des sociétés de gestion inscrites dans ses différents championnats. D'où il ressort, pour les deux catégories " full invested" , sur l'Europe et sur la zone euro, que la gestion active a connu quelques difficultés. Surtout sur le Vieux Continent où seules six sociétés de gestion sur dix-neuf ont réussi à battre le marché (représenté par le MSCI Europe TR). La gestion active sur la zone euro est plus à son aise, neuf sociétés battant l'indice (Eurostoxx) sur dix-sept.

Reste que les quatre premiers au sein du mandat Europe ont fait mieux que les meilleurs de la zone euro. Avec, dans le premier groupe un trio constitué d' Invesco AM (-0,17 %), Aberdeen AM (-1,59 %) et Federal Finance (-1,84 %) à rapprocher des trois premiers de la zone euro, Edram (-2,58 % ), Aberdeen Am (-3,73 %) et Petercam (-4,13 %).

A l'inverse dans le bas des deux tableaux, les écarts sont faibles. OFI AM, le dernier établissement sur l'Europe affiche une perte quasi équivalente au dernier de la zone euro, Lombard Odier (-9,26 % contre -9 % ).

Une lecture des différents indicateurs communiqués par amLeague montre assez logiquement que les sociétés de gestion les plus exposées au marché (Beta élevé) ont le plus souffert. A une exception près sur l'Europe où Federal Finance a tiré son épingle du jeu avec une exposition marché forte et un choix de valeurs (alpha) qui a pesé. Un cran en deçà, sur la zone euro, Ecofi investissements affiche des similitudes tout en faisant mieux que l'indice de référence.

Autre élément remarquable, au sein du mandat Europe, les sociétés de gestion en tête affichent une tracking error forte. Les plus contraintes ( Petercam, CM-CIC AM, etc) ne sont pas décrochées et se contentent peu ou prou de faire l'indice. Sur la zone euro, les sociétés de gestion avec une tracking error faible se retrouvent pour leur part dans le haut du tableau ( Allianz GI, Dexia AM, etc), et celles avec un écart de suivi élevé en bas du tableau (Lombard Odier, CCR AM, etc).

Dans les autres mandats, les gérants inscrits dans la catégorie Europe Equity Flexible redonnent des couleurs à la gestion active. A une exception près (OFI AM), tous sont parvenus à battre l'indice de référence. Avec Invesco AM à la première place (-0,86 %). A l'inverse du scénario sur les mandats " full invested" , la catégorie flexible sur la zone euro s'est montrée plus sélective. Cinq établissements sur neuf ont fait mieux, la première place étant occupée par Somangest (-0,41 %).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant