amLeague: le mois d'avril difficile pour la gestion active sur le Vieux Continent

le
0

(NEWSManagers.com) - Au sein du mandat de la zone euro comme de celui de l'Europe, la gestion active aura marqué le pas en avril. Peu de portefeuilles qui concourrent dans le cadre des championnats amLeague seront en effet parvenus à battre le marché. Les gérants ont su tirer leur épingle du jeu dans le mandat Global Equities, la diversification offerte ayant permis aux sociétés de gestion de s'illustrer, même si les résultats se sont affichés un cran en deçà par rapport à ceux constatés sur le Vieux Continent.

En chiffres, au sein du mandat de la zone euro, cinq sociétés sur dix-huit seulement ont battu l'indice Eurostoxx NR (+2,97 %), et, dans le mandat euro, tandis que six sur 21 y sont parvenus face à l'indice Stoxx 600 NR (+1,66 %). La donne est sensiblement différente au sein du mandat Global Equities puisque dix portefeuilles sur treize ont battu la référence, le Stoxx 1800 NR (+0,61 %).

Plus en détail, sur la zone euro, ING IM a progressé de 4,95 % devant un " value" Alliance Bernstein (+4,65 %) et Invesco AM (+ 4 %). En Europe, la gestion value s'est également illustrée avec AllianceBernstein en haut de tableau (+3,41 %) devant Bestinver (+2,36 %), AllianzGI (+2,23 %) et Mandarine Gestion (+2,08 %). Reste qu'il s'agit bien d'un mois de retournement, Mandarine Gestion, à titre d'exemple, figurant à la dernière place sur les trois derniers mois (-1,67 %) avec un choix de valeurs pénalisant.

Enfin, au sein du mandat Global Equities, les gestions quantitatives ont mené la danse. Tobam devance Swiss Life AM en progression respectivement de 2,18 % et 1,56 % alors qu'AllianceBerstein (+1,40 %) vient s'intercaler avec un autre quantitatif (+1,34 %). En bas de tableau, Petercam enregistre un recul de 0,32 %, comme Edram à l'avant dernière place (-0,13 %).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant