amLeague : La gestion quantitative a pris sa revanche en juin

le
0

(NEWSManagers.com) - Nouveau mois de recul sur les marchés d'actions en juin. Une baisse suffisamment forte pour qu'aucune société de gestion ne soit parvenue à résister, le rouge étant de mise au sein des mandats amLeague sur la zone euro, l'Europe ou " Global Equities" . En chiffres, la zone euro a été la plus touchée. L'indice Eurostoxx NR a reculé de 5,48 % sur le mois contre -5,07 % pour le Stoxx 600 NR et -2,77 % pour le Stoxx 1800 NR. La zone euro moins exposée aux marchés émergents - plutôt éprouvés - en raison de l'absence des entreprises britanniques, a donc créé la surprise en résistant moins bien que l'Europe. En fait, le phénomène s'explique par la présence de la Suisse et des pays scandinaves dans l'indice Stoxx 600 moins " sensibles" aux économies émergentes. A ce titre, l'indice phare de la bourse Suisse n'a baissé que de 3,32% - tandis que le marché britannique a reculé de 5,58 %.

Dans ces conditions, la gestion active a su s'illustrer dans les trois mandats principaux en plaçant 13 portefeuilles sur 19 au-dessus de la référence dans le cadre du mandat Actions-zone Euro, 15 sur 22 au sein du mandat Actions Europe et 8 sur 13 dans le mandat " global equities" .

Les changements les plus importants portent naturellement sur le classement des sociétés. Les gestions quantitatives malmenées lors des dernières hausses ont pris leur revanche en limitant les pertes. Sur la zone euro, Tobam (-2,15 %) devance Theam (-2,62 %) et à la quatrième place Swiss Life AM (-3,95 %). Ces portefeuilles se singularisent par des expositions au marché parmi les plus faibles du classement ? avec un indice beta sensiblement inférieur à un. A noter qu'à la troisième place, le " stock-picker" Roche-Brune est lui aussi sous-exposé au marché. En bas de classement, la logique est aussi respectée. Mandarine Gestion (-8,05 %) et CCR AM (-5,87 %) occupent les deux dernières places avec des bétas supérieurs ou égaux à un.

Sur l'Europe, le scénario se reproduit. Mais Swiss Life AM (-1,82 %) devance un autre quantitatif, Invesco AM (-1,84 %), Roche-Brune AM (-2,91 %) et Ossiam Europe Minimum Variance (-3,15 %). En bas de classement cependant, des changements sont intervenus dans les sociétés de gestion. Devant Mandarine Gestion (-7,76 %) figurent Sycomore AM (-6,97 %) et Petercam (-5,80 %) tandis qu'avec les contraintes imposées sur sa gestion , CCR se retrouve, pour sa part, dans la première moitié du tableau (-4,02 %).

Enfin, les sociétés de gestion intervenant dans le mandat " global equities" affichent, grâce à la diversification des investissements, les pertes les plus limitées. Et, comme c'est le cas pour les deux autres mandats, les moins exposés au marché ont enregistré les baisses les plus faibles. Ossiam Global Minimum Variance arrive en tête devant Swiss Life AM et Theam aves des pertes respectives de -0,04 %, -1,53 % et -1,89 %. En bas de tableau, Petercam (-4,53 %), et EdRAM (-3,45 %) ont souffert d'un choix de valeurs négatif.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant