amLeague : La gestion active rebondit en Europe

le
0
(NEWSManagers.com) - Juin, mois de retournement. A la différence de mai, l'ensemble des portefeuilles investis sur la zone euro et l'Europe s'affichent dans le vert, profitant de la nette reprise des marchés d'actions. Logiquement, le classement consacre les gestions les plus directionnelles, dont le beta est égal, voire supérieur à un. Dès lors, sur la zone euro, le tiercé de tête est composé d'ING, de Mandarine Gestion et d' Invesco AM dont les expositions sur les trois derniers mois sont respectivement de 1, 1,2 et 1,1. Bien que négative sur la même période, la contribution du choix de valeurs respecte le classement : ING IM (8,81 %) fait mieux que Mandarine Gestion (8,23 %) et Invesco AM (7,44 %). Par comparaison, l'indice de référence de la catégorie a progressé de 6,22 %, confirmant ainsi l'idée que le mandat euro est l'un des plus difficiles pour la gestion active : six portefeuilles sur dix-sept seulement battent la référence. En bas de tableau, Roche Brune et Aberdeen AM ferment la marche avec des hausses de 3,15 % et 3,81 % respectivement. Leurs betas sont inférieurs à un (0,9 et 0,8 respectivement), mais Aberdeen AM affiche un choix de valeurs positif, ce qui n'est pas le cas pour Roche Brune.

Sur l'Europe, l'histoire se répète : Mandarine arrive en tête (7,19 %) devant CM-CIC AM (5,16 %) et AllianceBernstein (5,15 %) dont les betas respectifs sont de 1,3 et de 1 dans les deux derniers cas. Aberdeen AM est la seule société de gestion à avoir profité d'un " stock picking" positif. Logiquement, comparée à l'indice de référence qui reflète fidèlement la reprise des marchés, la gestion active n'a pas été à la fête. Sur une population de dix-neuf portefeuilles, l'indice Stoxx 600 Net Return progresse de 5,05 % sur le mois et enregistre la... quatrième meilleure performance. En bas de tableau, Roche Brune et La Française AM (3,04 % et 3,02 % respectivement) se caractérisent par une surexposition au marché (1,1 et 1,3), mais des alphas négatifs (-0,98 et -1,28).

Le mandat international ? Global Equities - est en retrait en termes de performances. L'écart entre le premier et le dernier portefeuille est plus réduit que pour les autres catégories " européennes" : 3,86 points de pourcentage séparent le premier du dernier. Derrière Petercam (4,01 %) figurent ING IM (3,47 %) et SwissLife AM (2,72 %), tandis que les dernières places sont occupées par Tobam (0,52 %) et EdRAM (0,15 %). Petercam a profité de son exposition au marché (beta de un) tandis que les deux suivants avec une sous exposition au marché de 0,9 pour ING IM et 0,6 pour SwissLife AM ont bénéficié d'un " stock picking" payant.

A l'opposé dans le classement, toujours sur les trois derniers mois, Tobam et EdRAM affichent des betas de 0,5 et 1 mais EdRAM a été pénalisé par son choix de valeurs.

Enfin, à titre de comparaison, avec une hausse de 2,39 % pour le Stoxx 1800 NR réalise la cinquième meilleure performance sur treize participants.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant