Amiral Gestion passe le cap des dix ans en toute discrétion

le
0
(NEWSManagers.com) -
Très discrète depuis sa création il y a cette année dix ans, Amiral Gestion, une société de gestion indépendante détenue par ses salariés, s'est malgré tout distinguée à travers les performances de sa gamme de fonds Sextant et l'obtention l'an dernier du mandat Nova 2 émis par la Caisse des dépôts et un pool d'investisseurs.

La société compte aujourd'hui 13 collaborateurs, dont 10 gérants. Après avoir culminé à 550 millions d'euros, les actifs sous gestion de la société s'élevaient au 31 mars 2013 à 370 millions d'euros, dont environ 200 millions d'euros dans des fonds ouverts. Le fonds phare d' Amiral Gestion, Sextant PEA, a des encours d'un peu moins de 100 millions d'euros.

Fidèle à une gestion de conviction éprouvée, surtout dans la sphère des petites et moyennes capitalisations en France et dans le monde, Amiral Gestion a l'an dernier recruté un directeur du développement, Benjamin Biard, qui ne va pas néanmoins modifier le modèle de croissance de la société. " Avoir dix ans et garder son indépendance dans le contexte actuel est déjà en soi la preuve d'un développement sain et maîtrisé" , a souligné Benjamin Biard le 5 avril à l'occasion d'un point de presse. " Nous ne cherchons pas à grossir pour grossir. Nous sommes davantage en quête pérennisation et d'optimisation des relations avec nos partenaires investisseurs" , ajoute-t-il.

Autrement dit, Amiral Gestion souhaite se développer naturellement et conserver ses valeurs d'origine, conviction dans les choix d'investissement, indépendance, notamment vis-à-vis des benchmarks, transparence sur les choix d'investissement ou encore qualité du service, notamment pour éviter les risques. " " Notre seul et unique objectif est de générer de la performance sur la durée, c'est-à-dire en prenant un minimum de risque" , rappelle Julien Lepage, gérant et directeur général d' Amiral Gestion. " Les fonds de la gamme Sextant sont investis dans des entreprises bien gérées et fortement sous-évaluées" , poursuit Julien Lepage.
La société envisage-t-elle de lancer de nouveaux produits ? " Chez Amiral Gestion, répond Benjamin Biard, nous ne faisons pas de produit " marketing" , nous ne bâtissons pas une offre uniquement dans un but commercial. Les produits qui existent ont été créés parce qu'ils correspondaient à une conviction forte et à une vraie philosophie d'investissement. Et ça, ça ne changera pas. Il n'y aura pas de création de produits pour répondre à une mode, il n'y aura peut-être même pas de création de produits du tout!" . Benjamin Biard estime toutefois que la marge de progression des encours est bien réelle, notamment sur Sextant Europe (moins de 10 millions d'euros d'encours) et Sextant Grand Large (environ 30 millions d'euros d'encours).
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant