Amiens prend la tête, le HAC se réveille

le
0
Amiens prend la tête, le HAC se réveille
Amiens prend la tête, le HAC se réveille

Une troisième journée en une semaine qui laisse des traces. Mais au petit jeu de l'efficacité et de la réussite, Amiens, Le Havre, Troyes et Niort sont les grands gagnants du soir.

Auxerre 0-1 Le Havre

But : Duhamel (82e)

Vous connaissez l'histoire de l'entraineur qui ne fait jouer que vingt minutes à son meilleur attaquant mais qui s'en fout parce qu'au final son équipe gagne ? Ben c'est un peu le coup qu'a fait Bob Bradley ce soir. L'Américain a laissé Mathieu Duhamel sur le banc au coup d'envoi. Et on peut lui reprocher tant la première période était indigeste. Pas de but mais beaucoup de doutes dans le premier acte. Deux équipes en manque de confiance qui se cherchent. Pas de prise de risque et de la peur. Il y a bien une tentative de lob de trente mètres des Auxerrois après dix minutes de jeu puis un retourné acrobatique de Chebake pour les Havrais facilement capté par Boucher, mais rien de plus. Jusqu'à ce que Zorro entre en jeu. Duhamel, le meilleur buteur havrais cette saison rentre au début du money-time. Quinze minutes lui suffisent pour ouvrir le score. Après un cafouillage, l'attaquant se jette pour inscrire l'unique but de la rencontre. Une réalisation qui fait du bien aux Normands. Ils retrouvent la victoire après six matchs de rang sans succès. Le HAC remonte dans la première moitié du classement.

Bourg-Péronnas 0-0 Laval


Un match équilibré et sans paillettes à Bourg-Péronnas. Les Burgiens ne trouvent pas la faille face à Laval. Les Tangos portent le danger sur le but de Fabri à deux reprises mais sans réellement y croire. Pas grand-chose de plus à signaler dans ce match de milieu de terrain. Les locaux restent sur cinq matchs sans défaite.

Clermont 0-0 Strasbourg


Pas de but mais du spectacle à Gabriel Montpied. Les Alsaciens font l'essentiel du jeu mais jouent de malchance. Bahoken doit quitter ses partenaires prématurément après un claquage. Lienard pense ouvrir le score mais son but est refusé pour un hors-jeu peu évident. Rebelote quinze minutes plus tard quand Seka trouve le chemin des filets de la tête. Le but est encore refusé. Il y a trop de déchets dans le dernier geste des Racingmen pour faire la…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant