Amical : Lyon domine le Benfica Lisbonne

le
0
Amical : Lyon domine le Benfica Lisbonne
Amical : Lyon domine le Benfica Lisbonne

Si le PSG a impressionné contre Leicester samedi, Lyon a eu plus de mal sur la longueur pour venir à bout de Benfica ce dimanche soir, pour son dernier match de préparation avant le Trophée des Champions contre le club de la Capitale.

Pendant vingt minutes, on a franchement cru que cet Olympique Lyonnais était déjà prêt pour la nouvelle saison. Trois buts en dix minutes et une facilité offensive pour mettre à mal la défense de Benfica à faire pâlir d’envie les plus grandes formations européennes. Mais sur la longueur, les joueurs de Bruno Genesio ont finalement eu du mal à maintenir ce haut niveau, visiblement encore en rodage physiquement et certainement émoussés par les récents efforts de la préparation. Il n’empêche, la première demi-heure de l’OL a donné de belles certitudes à l’entraîneur lyonnais. Nabil Fekir a ouvert le score après dix-huit minutes de jeu sur un bon service de Sergi Darder. Déjà très en jambes, le milieu de terrain espagnol a été l’un des meilleurs joueurs sur la pelouse du Parc OL. Pas refroidis par l’égalisation portugaise sur un joli coup franc, les Lyonnais ont vite repris l’avantage grâce à une réalisation de Maxwell Cornet, puis ont même creusé la marque sur un penalty transformé par Alexandre Lacazette. L’attaquant rhodanien aurait néanmoins pu être expulsé quelques minutes auparavant pour un tacle très dangereux, qui aurait sans doute été sanctionné d’un carton rouge dans un match officiel. En deuxième période, les changements opérés par le banc lisboète ont payé et ont petit à petit changé la physionomie de la partie. Entré en jeu à la mi-temps dans le but lyonnais, Mathieu Gorgelin a manqué sa sortie aérienne, offrant sur un plateau le deuxième but à Benfica. Dans le dur physiquement, les coéquipiers de Maxime Gonalons ont perdu plus de ballons dans leur camp et ont eu plus de mal à s’approcher de la surface adverse, sans toutefois concéder un troisième but. Ce qui permet au club du président Aulas d’enregistrer un troisième succès de rang en préparation. Pas anodin quand on sait que l’an passé à la même époque, Lyon prenait l’eau contre Arsenal et Villarreal. Au rayon des satisfactions, Nicolas Nkoulou a été rassurant pendant les 57 minutes qu’il a disputé. Ses premières sous son nouveau maillot. Sobre mais serein dans ses relances et ses interventions, l’ancien Marseillais s’est offert un tour de chauffe indispensable avant la reprise de la compétition. Offensivement, le vice-champion de France en titre semble aussi prêt pour attaquer la nouvelle saison. En première période, le trio Fekir-Lacazette-Cornet a donné du fil à retordre à la défense de Benfica, faisant clairement oublier Rachid Ghezzal, envoyé en réserve en raison des difficultés dans les négociations autour de sa prolongation. Rarement utilisé dans ce système à trois attaquants, Nabil Fekir a rassuré. Globalement, à une semaine du Trophée des Champions, Lyon ne dégage pas la même impression de puissance que le PSG mais semble en bonne voie dans sa préparation. Ce dimanche, Bruno Genesio a pu donner un temps de jeu très important à ses principaux titulaires. De quoi franchir un nouveau cap dans cette avant-saison.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant