Amical / France - Côte d'Ivoire : Les notes des Bleus avec un Kanté au-dessus du lot

le
0
Amical / France - Côte d'Ivoire : Les notes des Bleus avec un Kanté au-dessus du lot
Amical / France - Côte d'Ivoire : Les notes des Bleus avec un Kanté au-dessus du lot

Seul rayon de soleil d’une soirée assez décevante côté tricolore, N’Golo Kanté a de nouveau montré qu’il faudrait compter sur lui. Si Adrien Rabiot a connu une première sélection prometteuse, d’autres n’ont pas marqué de points, à l’instar de Lucas Digne, Ousmane Dembélé et Nabil Fekir.

Le top : N’Golo Kanté (7)

Depuis ses débuts en sélection au printemps dernier, N’Golo Kanté n’a jamais déçu. Victime du changement de système des Bleus, il a prouvé ce mardi soir que si l’équipe de France repassait en 4-3-3, il serait incontournable. Excellent en sentinelle, le milieu de Chelsea a touché un nombre incalculable de ballons en première période et n’a quasiment jamais été piégé par les Ivoiriens, excepté sur un petit pont de Dié. Sa frappe trop écrasée n’a pas inquiété le gardien adverse peu avant la pause. En seconde période, il a gardé son efficacité à la récupération malgré le changement de système. « N’Golo, c’est du bonheur », disait Didier Deschamps en conférence de presse lundi. On veut bien le croire… Benoît Costil (6) Sauvé par son poteau sur une superbe frappe de Traoré (11eme), Benoît Costil a gardé sa cage inviolée en effectuant trois arrêts à sa portée. Il s’est fait peur en sortant loin de son but en seconde  période, avant de réaliser un arrêt décisif en fin de match. Mais l’essentiel était ailleurs. En déclarant forfait, le malheureux Mandanda a fait un très beau cadeau au gardien rennais qui est désormais international. Djibril Sidibé (5) Soucieux de se rattraper de son match décevant vendredi, Djibril Sidibé a attaqué la rencontre tambour battant. Pas toujours récompensé de sa grosse activité, le Monégasque a connu quelques ratés mais s’en est (un peu) mieux tiré que face à la Suède. Son bon centre pour Fekir aurait pu se transformer en passe décisive. Sébastien Corchia l’a suppléé pour le dernier quart d’heure, honorant au passage sa première sélection. Raphaël Varane (6) Pour son retour à Bollaert, Raphaël Varane n’a eu droit à qu’a 45 minutes assez calmes. Une bonne intervention devant Kodjia au quart d’heure de jeu a donné le ton d’une soirée encore une fois très solide pour le Madrilène. Remplacé par Laurent Koscielny (5) à la mi-temps. Le Gunner a aussi pris le brassard mais n’a pas eu de gros travail défensif à effectuer… Adil Rami (5) Un match sobre pour Adil Rami. Les rares offensives ivoiriennes sont venues des côtés et l’ancien Lillois a passé une soirée calme. Il aurait pu faire preuve d’un peu plus de présence dans la surface quand ça chauffait sur le but de Costil. Lucas Digne (4) Remplaçant contre la Suède, Lucas Digne devait se montrer contre la Côte d’Ivoire. Mais comme trop souvent en sélection, l’arrière gauche du Barça a été moyen. Parfois pris dans son dos, il s’est laissé éliminer trop facilement par Aurier (65eme). Un bon centre pour Sissoko à mettre à son actif (60eme), mais cela reste insuffisant. Paul Pogba (6) Pas aussi rayonnant que vendredi contre la Suède, Paul Pogba a réussi à enflammer le public lensois sur plusieurs gestes techniques comme une passe magique de l’extérieur. Mais aucune de ses transmissions n’a débouché sur une action de but. Remplacé à la mi-temps par Moussa Sissoko (5). Auteur d’une tête légèrement trop croisée (60eme), ce dernier est resté discret, tant sur le côté droit du milieu ou dans l’axe, après la sortie de Rabiot. Adrien Rabiot (6) On ne prend pas le ballon à Adrien Rabiot. Les Ivoiriens en ont fait l’amère expérience ce mardi soir. Même quand il semble en difficulté, le Parisien reste très difficile à contourner. Pour sa première cape, le jeune milieu du PSG a été convaincant, notamment dans la première demi-heure, où il n’a eu de cesse de presser l’adversaire et de jouer juste. Un peu moins bien au retour des vestiaires, il est sorti touché à un quart d’heure du terme, remplacé par Thomas Lemar, pour qui il s’agissait aussi d’une première. Ousmane Dembélé (4) C’est la déception de la soirée. Titularisé sur l’aile droite de l’attaque française, Ousmane Dembélé ne s’est que trop peu mis en évidence. Ses quelques accélérations n’ont pas été suivies de centres réussis. Didier Deschamps l’a sorti dès la pause, au profit de Nabil Fekir (4), mais pas forcément en raison de sa mauvaise prestation. Car le joueur de Dortmund s’insère mal dans le 4-4-2 mis en place en seconde période. Le Lyonnais n’a pas davantage profité de son temps de jeu pour se mettre en évidence. Une frappe contrée (48eme) et quelques centimètres de retard sur un centre de Sidibé (69eme). Rien de plus. Kevin Gameiro (4) Resté sur le banc face à la Suède, Kevin Gameiro n’est pas parvenu à faire mieux que Giroud et est resté muet ce mardi soir. Une frappe juste à côté en début de rencontre (8eme), puis un manque de réussite après un cafouillage dans les six mètres adverses (27eme), mais surtout des imprécisions techniques sur ses contrôles ou sa conduite de balle. Olivier Giroud l’a remplacé dès l’heure de jeu sans parvenir à se créer une occasion de but. Dimitri Payet (6) Excellent vendredi dernier, Dimitri Payet a enchaîné et a encore joué 90 minutes. Moins entreprenant que face à la Suède, le Réunionnais a notamment manqué de promptitude devant le but adverse (27eme) et n’a pas toujours été précis dans ses transmissions dans le camp des Eléphants.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant