Amical / France - Côte d'Ivoire : Les Bleus bouclent 2016 dans l'ennui

le
0
Amical / France - Côte d'Ivoire : Les Bleus bouclent 2016 dans l'ennui
Amical / France - Côte d'Ivoire : Les Bleus bouclent 2016 dans l'ennui

Au bout d’un match qu’elle fut plus proche de perdre que de gagner, l’équipe de France a terminé sa brillante année 2016 par un nul sans saveur contre la Côte d’Ivoire en amical (0-0). Preuve que les réservistes ont encore un cap à franchir au niveau international.

Le debrief

L’équipe de France rêvait d’un feu d’artifice pour conclure en beauté une année 2016 pleine. Elle s’est finalement contentée d’un nul insipide contre la Côte d’Ivoire mardi en match amical (0-0). Une rencontre qu’elle aurait pu même perdre, sans un arrêt réflexe exceptionnel de Benoît Costil à l’orée du temps additionnel, et cela aurait sanctionné son apathie générale sur la pelouse lensoise de Félix-Bollaert, où les Eléphants ont obtenu les meilleures occasions. Comme face à la Suède vendredi dernier (2-1), les hommes de Didier Deschamps ont réalisé une excellente entame en s’installant haut dans le camp adverse. Malgré une équipe remaniée (sept changements au coup d’envoi) et un système retravaillé, du 4-2-3-1 au 4-3-3, ils ont mis sous pression les Ivoiriens et avaient d’excellentes intentions dans leurs combinaisons. Sauf que comme au Stade de France la semaine passée, cet élan n’a pas survécu au cap du premier quart d’heure. Il y a ensuite eu trop d’imprécisions techniques, sur un terrain bosselé qui n’aidait pas, et d’incompréhensions liées au manque d’automatismes pour rendre une copie cohérente. A défaut de briller offensivement, les Bleus ont su rester costauds défensivement, parfois avec un soupçon de chance (tir d’Adama Traoré sur le poteau), et boucler 2016 sur un clean-sheet. Mais là où l’équipe de France semble disposer d’un réservoir infini de joueurs à certains postes, elle a pu se rendre compte que certains étaient encore tendres pour le niveau international. C’est avec des matchs comme celui-là, même amicaux, que les jeunes gagneront en maturité et poursuivront leur progression. Les Bleus n’ont pas encaissé ce but après lequel ils ont maintenant pris l’habitude de réagir. Ils n’ont toujours pas réussi à se mettre dans l’action plus que dans la réaction. Voilà l’un des chantiers de Deschamps pour 2017. Parce que même une année quasi parfaite comme celui qui vient de s’écouler n’a pas fait de l’équipe de France une machine infaillible.

Le film du match

9eme minute L.Koné négocie mal une longue transversale de Payet et Gameiro en profite pour gagner le ballon dans ses pieds à l’entrée de la surface. L’attaquant de l’Atlético Madrid enchaîne rapidement sur un tir du droit, qui passe juste à la droite du but ivoirien. 11eme minute A la tombée d’un long ballon aux abords de la surface française, D.Sidibé rattrape un mauvais placement et éloigne le danger comme il peut de la tête. A.Traoré prend sa chance du gauche sans contrôle et son tir croisé heurte le poteau de Costil. Ça revient sur S.Kalou, qui pousse le ballon au fond, mais il est signalé logiquement en position de hors-jeu. 27eme minute Une-deux entre O.Dembélé et Gameiro plein axe pour déchirer le milieu ivoirien. L’attaquant du Borussia Dortmund décale Payet, qui met trop de temps pour enchaîner sur la frappe en se remettant sur son pied droit. S’en suit un énorme cafouillage, Gbohouo y mettant fin en se saisissant du ballon. 29eme minute Excentré sur la gauche, Kodjia est lancé dans la profondeur par Serey Dié, qui avait éliminé N.Kanté d’un petit pont. L’ancien Angevin fixe Rami avec des passements de jambes avant de déclencher du pied droit. Costil est vigilant pour repousser cette frappe des deux poings et S.Kalou est trop court pour reprendre. 35eme minute C.Doukoué hérite du ballon à l’angle de la surface française et adresse un centre au second poteau vers Aurier. Sans contrôle, le latéral ivoirien remise pour Gradel, qui manque complètement son tir en première intention. 39eme minute Suite à un mauvais dégagement de la défense ivoirienne sur un centre français, Kanté reçoit le ballon dans l’axe à 25 mètres du but. Il se met rapidement en position de tir et sa tentative est légèrement déviée au départ. Ça ne trompe pas Gbohouo, vigilant pour capter le ballon. 61eme minute Digne et Payet combinent sur le côté gauche, le second lançant le premier dans la profondeur. Le centre du latéral barcelonais en bout de course, avec de la réussite, atterrit sur la tête de M.Sissoko au point de penalty. Mais la reprise du milieu de Tottenham est légèrement déviée par Kanon. 67eme minute Sur un long ballon ivoirien, Costil sort au-delà de ses 25 mètres. Il intervient de la tête et la pousse trop loin, ce qui profite à Gradel. Ce dernier tente un lob de plus de 30 mètres dans le but vide, mais il manque le cadre. 69eme minute D.Sidibé déborde sur la droite et centre au cordeau pour Fekir, seul à la réception du centre. Le Lyonnais est légèrement trop court pour reprendre sans contrôle et il est obligé de s’excentrer. Sa tentative dans un angle fermé est finalement bloquée par Gbohouo au premier poteau. 90eme minute A la tombée d’un centre ivoirien, Corchia doit intervenir devant Sio, sans parvenir à dégager le ballon. Pépé devance Digne et est le premier pour reprendre à bout portant. Costil doit sortir un incroyable arrêt réflexe de sa main gauche pour éviter aux Bleus la défaite.

Tops et flops

TOP 3 Des Blues aux Bleus, N.KANTE a confirmé qu’il avait encore passé un cap. En sentinelle en 4-3-3 au cours de la première période, il a étincelé à la récupération, bien aidé son équipe par son jeu simple et vers l’avant. Preuve de son influence dans le collectif français, il a touché 70 ballons au cours des 45 premières minutes. Il a perdu une partie de ses repères dans le 4-2-3-1 utilisé en seconde période, mais sans perdre de sa justesse. VARANE réussit un sans-faute depuis le début de la saison internationale. Capitaine pour son retour à Lens, son club formateur, il a fait preuve d’une grande solidité dans les duels et étalage de son sens de l’anticipation. KOSCIELNY a évolué dans la continuité quand il est entré en jeu à la pause, récupérant le brassard au passage. Chacun à leur tour, ils ont prouvé qu’ils étaient indispensables à cette équipe. Un avertissement dès la quatrième minute, un autre qui lui pendait au nez en seconde période : SEREY DIE a prouvé à lui seul que ce match n’avait rien d’amical pour la Côte d’Ivoire. Parfois à la limite dans l’engagement, le milieu du FC Bâle a néanmoins réalisé un énorme travail au milieu de terrain, avec une activité de tous les instants. C’est parfois brouillon, mais précieux pour donner le tempo. FLOP 3 O.DEMBELE avait une belle occasion de marquer des points, pour sa première titularisation en équipe de France, il ne l’a pas franchement saisie. L’attaquant du Borussia Dortmund n’a jamais réussi à déployer son jeu, fait d’accélérations et de déstabilisations, tout en affichant un déchet technique inhabituel pour lui. Comme pour rappeler qu’il n’a même pas encore atteint les 50 matchs en pro. Pas dans la meilleure forme de sa saison avec Lyon, FEKIR avait une tête de remplaçant idéal pour Griezmann dans le 4-2-3-1 et dans l’esprit de Deschamps. Mais il n’a pas fait grand-chose pour justifier la confiance du sélectionneur au cours d’une seconde période où il a touché des ballons sans réellement les bonifier. Il manque encore clairement de jambes pour redevenir sur la durée celui qu’il était. S’il n’avait pas marqué un but en position de hors-jeu, S.KALOU aurait traversé le match sans jamais se mettre en évidence. Il n’a que trop peu pesé sur les événements et s’est révélé être un poids mort pour l’animation offensive ivoirienne. Une soirée difficile pour l’attaquant du Hertha Berlin.

Monsieur l’arbitre au rapport

Dans un match sans histoires, où il n’a eu quasiment aucune situation litigieuse à juger, Radu Petrescu a fait le travail sans en rajouter. Il a accompli le job, tout simplement.

La feuille de match

Amical / FRANCE - CÔTE D’IVOIRE : 0-0

Félix-Bollaert (35 000 spectateurs environ) Temps frais - Pelouse bonne Arbitre : M.Petrescu (ROU) 6) But : Aucun Avertissement : Serey Dié (4eme) pour la Côte d’Ivoire Expulsion : Aucune France Costil (6) - D.Sidibé (5) puis Corchia (70eme), Varane (cap) (6) puis Koscielny (46eme, 6), Rami (5), Digne (4) - P.Pogba (6) puis M.Sissoko (46eme - 5), N.Kanté (7), Rabiot (6) puis Lemar (77eme) - O.Dembélé (4) puis Fekir (46eme - 4), Gameiro (4) puis Giroud (63eme), Payet (5) N'ont pas participé : Lloris (g), Mangala, Evra, Matuidi Sélectionneur : D.Deschamps Côte d’Ivoire Gbohouo (5) - Aurier (5), L.Koné (6), Kanon (5), A.Traoré (6) - Kessié (6), Serey Dié (cap) (6) puis Angban (86eme), C.Doukouré (5) puis I.Diomandé (68eme) - Gradel (4) puis Pépé (86eme), Kodjia (5) puis Sio (68eme), S.Kalou (3) N'ont pas participé : Sayouba (g), Ali Sangaré (g), Eboué Kouassi, N'Guessan, Deli, M.Bagayoko Entraîneur : M.Dussuyer
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant