Amical - Bleus / Didier Deschamps : « Pour ceux qui ont moins d'expérience, ça demande du temps »

le
0
Amical - Bleus / Didier Deschamps : « Pour ceux qui ont moins d'expérience, ça demande du temps »
Amical - Bleus / Didier Deschamps : « Pour ceux qui ont moins d'expérience, ça demande du temps »

Didier Deschamps n’a pas caché les difficultés de l’équipe de France à conclure son année 2016 mardi en match amical contre la Côte d’Ivoire (0-0). Mais le sélectionneur des Bleus n’accable pas les nouveaux venus lancés à Lens, qui ont goûté au niveau international pour y revenir plus fort.

Didier Deschamps, comment analysez-vous le nul de la France contre la Côte d’Ivoire mardi en match amical (0-0) ? On a eu un match difficile, très laborieux en deuxième période. Evidemment quand il y a beaucoup de changements, ça n’aide pas. On aurait pu le gagner, mais on aurait pu le perdre aussi, on va se contenter de ce match nul. Le match qu’il fallait gagner à tout prix, c’était celui de vendredi (2-1 contre la Suède). Là ça m’a permis de donner du temps de jeu à pas mal de joueurs, à certains jeunes de toucher du doigt ce qu’est le haut niveau, et ça a été un combat, parce que cette équipe ivoirienne a été très sérieuse. Elle a de la qualité, elle est très disciplinée. Elle n’est pas toujours comme ça, mais quand elle joue une équipe européenne, elle sait faire mieux tout ce qui est dans le secteur défensif. Qu’avez-vous pensé de ceux que vous avez lancés dans cette rencontre ? Il ne faut pas juger trop rapidement les joueurs ce soir (mardi), ils sont jeunes et il y a des étapes à franchir. C’est en leur donnant du temps de jeu qu’ils doivent se rendre compte. La qualité, ils l’ont, mais les exigences du haut niveau sont très élevées. Je n’aurais pas souvent l’occasion de pouvoir faire ça, ça me semblait opportun et utile, pour eux, pour l’équipe et pour moi aussi, pour avoir des réponses, même si je tiens compte des circonstances. Serait-ce possible de revoir un 4-3-3 avec Antoine Griezmann dans le trio offensif ? Je n’écarte pas cette possibilité. On a été bons dans ce système. Le problème qu’il y a, même si je trouve que Kevin Gameiro a fait beaucoup de bonnes choses, c’est qu’il s’est retrouvé un peu trop isolé en attaque. Quant à la position d’Antoine, dans un 4-3-3, même s’il peut jouer devant, ce n’est quand même pas un attaquant axial. C’est obligatoire de le décaler, il est capable de le faire, il le fait à l’Atlético Madrid aussi. Je ne renie pas ce système, on peut être amenés à le réutiliser, même si on a de bons repères et des automatismes dans le 4-4-2.

Deschamps : « Ce n’est pas simple, mais je préfère choisir dans la qualité »

Qu’a-t-il manqué aux Bleus pendant cette soirée pour faire la différence ? Sur la première période, il nous a manqué plus de vitesse dans la transmission, du mouvement aussi. Quand on donnait les ballons, c’était souvent dans les pieds plutôt que de les mettre devant. Cette équipe ivoirienne, j’ai vu la plupart de ses derniers matchs, je peux vous assurer qu’elle est moins disciplinée qu’elle ne l’a été ce soir. Quand ils se rencontrent entre pays africains, il y a beaucoup plus d’espaces, là ils ont su s’adapter et faire ce qu’il faut, avec une grande densité physique. Mais ils ont aussi des joueurs techniques, qui vont vite et qui percutent. Ils nous ont créé des soucis, on a eu quelques occasions aussi. Quelles sont vos satisfactions dans un tel match ? Je n’aime pas trop ressortir des joueurs, j’ai fait tellement de changements. Il y en a qui ont l’habitude et qui confirment, parce qu’ils sont là depuis des années. Ce sont des assurances, ça se voit dans leur jeu et dans leur attitude. Pour ceux qui ont moins d’expérience, ça demande du temps. Mais ça passe par des matchs comme celui de ce soir. Plutôt que de jouer une équipe plus faible, on a rencontré la meilleure équipe d’Afrique, c’était bien d’avoir de la difficulté en face de nous et d’affronter une équipe avec du répondant pour être confronté à cette exigence, en termes de duels, de justesse technique. Ça va plus vite, il faut voir plus vite, donner plus juste. Ce sont les exigences du haut niveau. L’abondance de biens au milieu de terrain n’est-elle pas un souci à gérer pour vous en ce qui concerne la gestion de groupe ? Ce n’est pas une difficulté. Si je prends les joueurs, c’est qu’ils ont la qualité pour être là. Evidemment quand j’ai un système en 4-4-2, je ne vais pas les superposer les uns sur les autres. Ils mériteraient de débuter. Il y a de la concurrence au milieu, et il y a des joueurs qui ne sont pas là qui pourraient y être aussi. Pareil devant, il y a du monde, mais je dois faire des choix et celui qui ne commence pas peut apporter des choses en entrant. Je ne vais pas me plaindre. Je peux comprendre qu’on dise que N’Golo Kanté ou Adrien Rabiot devraient jouer, mais pour qu’un puisse jouer, il faut que j’en enlève un autre. Il y a des joueurs qui répondent présent, qui ont l’expérience. Ce n’est pas simple, mais je préfère choisir dans la qualité. Propos recueillis sur Canal+ Sport A voir aussi : >>> Le compte-rendu du match >>> Les notes des Bleus >>> La réaction de Lucas Digne
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant