Amiante : Martine Aubry devrait être «blanchie»

le
1
La cour d'appel de Paris examine jeudi à huis clos la contestation de la mise en examen de Martine Aubry dans l'affaire de l'amiante. » Souhaitez-vous que Martine Aubry entre au gouvernement ?

Début novembre 2012, la juge d'instruction Marie-Odile Bertella-Geffroy mettait en examen Martine Aubry pour «blessures et homicides involontaires» dans l'affaire de l'amiante. Elle reproche à l'ex-patronne du PS des faits remontant à la période 1984- 1987, quand elle était directrice des relations du travail au ministère du Travail.

Aujourd'hui, à partir de 14 heures la chambre de l'instruction examine à huis clos les requêtes en nullité déposées par neuf personnes poursuivies dans l'enquête sur l'exposition à l'amiante de salariés de l'usine Ferodo-Valeo de Condé-sur-Noireau (Calvados). Sa décision sera mise en délibéré. Réponse dans six semaines environ. «J'ai toujours dit et ce, depuis le jour où ma cliente a été mise en examen, que ça ne tenait pas une se...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Rominou6 le vendredi 1 mar 2013 à 12:40

    On devrait la condamner pour les 35 heures...