Amérique du Nord et changes stimulent le 1er trimestre d'Essilor

le
1
ESSILOR LIVRE UN CA DU 1ER TRIMESTREE N PROGRESSION
ESSILOR LIVRE UN CA DU 1ER TRIMESTREE N PROGRESSION

PARIS (Reuters) - Essilor a confirmé ses objectifs annuels en publiant mardi des ventes en progression au premier trimestre grâce au dynamisme de son activité de verres et matériel, notamment en Amérique du Nord, mais aussi à d'importants effets de changes positifs.

L'inventeur du verre progressif Varilux, qui tire aussi parti de ses acquisitions, a engrangé des ventes de 1.659 millions d'euros sur les trois premiers mois de l'exercice révélant une progression de 25,4% à données publiés et de 4% sur une base homogène.

Elles ont bénéficié d'un effet de change positif de 12,8% et d'un effet périmètre de 8,7%, précise le spécialiste de l'optique ophtalmologique dans un communiqué.

"La forte hausse du dollar américain, la bonne dynamique de la région Amérique du Nord et les récentes acquisitions du groupe portent à plus de 47% la part du chiffre d'affaires réalisée sur le continent américain à l'issue du premier trimestre, toutes divisions confondues", ajoute-t-il.

Pour la totalité de l'exercice en cours, le leader mondial du secteur s'attend à une accélération de la dynamique observée au premier trimestre fondée sur de bonnes performances des pays matures ainsi que sur "un bon rythme de croissance" des pays émergents.

Comptant aussi sur l'augmentation de ses dépenses média, il confirme les objectifs qu'il s'est fixés pour 2015, soit une croissance du chiffre d'affaires hors changes et hors nouvelles acquisitions comprise entre 8 et 11%, dont une croissance en base homogène supérieure à 4,5%, contre 3,7% l'an dernier.

Une contribution de l'activité ajustée supérieure ou égale à 18,8% du chiffre d'affaires figure toujours dans les perspectives du groupe.

L'action Essilor a clôturé lundi à 111,25 euros. Elle a progressé de 20,04% depuis le début de l'année, après un gain de 19,93% depuis le début de l'année.

(Noëlle Mennella, édité par Matthieu Protard)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pascalcs le mardi 21 avr 2015 à 08:23

    En fait on voit bien, résultats après résultats que la croissance organique de toutes les sociétés oscillent entre 2 et 4%, le reste n’étant que de la poudre aux yeux comme l’effet de change. Pour nos derviches tourneurs des médias financiers, cela justifie amplement des gains de 20% et plus à la bourse. Grotesque farce qui va mal se finir.