American Express va réduire ses coûts après un T4 en baisse

le
0
    21 janvier (Reuters) - American Express  AXP.N , le numéro 
un mondial des cartes de crédit, a annoncé jeudi son intention 
de réduire ses coûts d'un milliard de dollars (920 millions 
d'euros) d'ici 2017 en réponse à l'intensification de la 
concurrence dans le secteur des paiements. 
    Le titre reculait de 4,1% dans les transactions 
électroniques à Wall Street après la publication de revenus en 
baisse pour le quatrième trimestre consécutif, hors coûts 
d'intérêts. 
    Le bénéfice net a reculé à 873 millions de dollars, soit 89 
cents par action, sur le trimestre clos fin décembre, contre 
1,44 milliard (1,39 dollar/action) un an plus tôt. 
    Ce montant comprend une charge de 335 millions de dollars, à 
comparer à une charge de 453 millions au quatrième trimestre 
2014. 
    Le chiffre d'affaires, hors coûts d'intérêts, a diminué de 
7,6% à 8,39 milliards mais il progresse de 4% en données 
ajustées. 
    AmEx, qui opère également des réseaux de paiement, a perdu 
l'an dernier plusieurs clients de taille comme la société de 
gestion Fidelity Investments, le distributeur Costco Wholesale 
 COST.O  ou la compagnie aérienne JetBlue Airways  JBLU.O . 
    Dans le communiqué, le directeur général Kenneth Chenault 
évoque également les pressions sur les commissions, l'évolution 
du contexte réglementaire et "la concurrence intense qui 
remodèle l'industrie des paiements." 
    Le bénéfice par action est ressorti à 5,05 dollars sur 
l'ensemble de 2015 et le groupe l'attend entre 5,40 et 5,70 en 
2016. 
    Le titre AmEx a fini en repli de 0,62% jeudi avant la 
publication des résultats, à 62,64 dollars. L'action a perdu 10% 
de sa valeur depuis le début de l'année, après déjà une baisse 
d'un quart en 2015. 
 
 (Sudarshan Varadhan et Arathy S Nair à Bangalore, Véronique 
Tison pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant