American Apparel adopte un plan anti-OPA

le
0
AMERICAN APPAREL ADOPTE UN PLAN ANTI-OPA
AMERICAN APPAREL ADOPTE UN PLAN ANTI-OPA

NEW YORK (Reuters) - American Apparel a adopté ce week-end un nouveau régime anti-OPA de droits des actionnaires, pour une période d'un an, permettant à son conseil d'administration de mieux protéger la chaîne américaine de magasins d'habillement contre une éventuelle tentative de prise de contrôle.

Le groupe a précisé qu'il réagissait ainsi à des informations faisant état d'une rapide accumulation d'actions American Apparel sur le marché et après une communication auprès de la Securities & Exchange Commission (SEC) de son fondateur et directeur général déchu, Dov Charney, affirmant son intention de renforcer son contrôle ou son influence sur l'entreprise.

Il précise que la décision, prise par un comité spécial du conseil d'administration, vise à bloquer toute tentative d'un groupe ou d'une personne, y compris Dov Charney, "de prendre le contrôle de la société sans offrir une juste compensation à tous les actionnaires d'American Apparel".

Ce nouveau régime, qui permet à une personne ou à un groupe d'acquérir au maximum 15% d'actions ordinaires, est similaire à d'autres régimes de droits des actionnaires adoptés par des sociétés cotées et ne vise pas à empêcher ni à décourager les OPA faites à des conditions équitables, ajoute la société.

Le conseil d'American Apparel, qui croule sous 240 millions de dollars de dettes, a récemment privé Dov Charney, 45 ans, de ses mandats de président et directeur général après l'ouverture d'une enquête sur des soupçons de harcèlement sexuel.

(Gunna Dickson, Juliette Rouillon pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant