American Airlines dépose son bilan

le
0
Placée sous la protection du chapitre 11 du régime des faillites, AMR, la maion mère du transporteur, compte se réorganiser et réduire ses coûts de fonctionnement.

De notre correspondant aux États-Unis

AMR, holding d'American Airlines, a déposé mardi son bilan. La compagnie, numéro trois dans le ciel américain, compte sur la protection du régime des faillites pour se réorganiser et réduire ses coûts. Les vols d'American Airlines et de sa filiale American Eagle ne devraient pas être affectés par ce passage d'AMR par le chapitre 11 du code des faillites.

Un nouveau patron a été nommé par le conseil d'administration pour mener à bien cette transition délicate. Il s'agit de Thomas Horton, jusqu'alors numéro deux. Gerard Asprey, qui dirigeait le groupe depuis 2003, a préféré démissionner plutôt que de rester en place comme le conseil d'administration le lui avait proposé.

Le transporteur, dont le siège se situe à Fort Worth (Texas), souffre de coûts substantiellement plus élevés que ses rivaux. Il a été le seul grand opérateur américain à ne pas dégager de profits l'an dernier. Il perd des parts de marché et devrait

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant