Amende record pour un délit d'initié aux États-Unis

le
0
Deux filiales du fonds spéculatif SAC Capital ont accepté de verser plus de 600 millions de dollars pour solder des poursuites liées à un délit d'initié. Il s'agit de la plus grosse somme jamais versée dans ce genre d'affaires aux Etats-Unis.

De notre correspondant à Washington

À première vue, Steve Cohen semble une fois de plus tiré d'affaire. En fait, c'est plutôt le contraire: tout se complique pour le patron du fonds spéculatif, SAC Capital Advisors. L'amende record de 616 millions de dollars (463 millions d'euros) que deux filiales de son fonds spéculatif promettent de verser, ne met pas un terme aux diverses enquêtes engagées par les autorités fédérales depuis plusieurs années.

À ce jour Steve Cohen, dont les fonds gèrent quelque 14 milliards de dollars, n'est personnellement accusé de rien. Mais depuis 2009 six de ses anciens employés ont été soit condamnés au pénal, soit ont plaidé «coupable» de délit d'initié. Quatre d'entre eux...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant