Amende record : la BNP veut rassurer ses clients

le
7
Amende record : la BNP veut rassurer ses clients
Amende record : la BNP veut rassurer ses clients

Au lendemain de l'accord conclu par BNP Paribas avec les autorités américaines, selon lequel la banque française devra verser une amende record de 8,83 milliards de dollars, soit 6,6 milliards d'euros, la direction de la banque française se veut rassurante. Il n'y aura ni conséquence sur l'emploi, ni sur la politique de rémunération, ni sur les particuliers.

Par ailleurs, la direction assure que la banque a les reins suffisamment solides pour payer cette amende record, sans avoir besoin d'un quelconque soutien extérieur.

BNP Paribas, qui a reconnu avoir violé des embargos américains contre Cuba, l'Iran et le Soudan, a accepté de payer cette amende après plusieurs mois d'âpres négociations. Les sanctions financières vont aussi inclure une suspension d'un an de ses activités en dollars, notamment dans les opérations de négoce de pétrole et de gaz mises en cause, à compter du 1er janvier 2015

Aucun client, ni aucun contribuable français ne sera mis à contribution C'est ce qu'assure ce mardi à l'AFP le directeur général de BNP Paribas, Jean-Laurent Bonnafé. «Cette sanction financière n'aura aucun impact sur nos tarifs, sur la sécurité financière de nos clients ou sur le service que nous leur apportons», affirme-t-il.

La feuille de route du groupe et la mise en oeuvre de son plan de développement 2014-2016 resteront par ailleurs inchangés. Et d'expliquer : «Le paiement de 6,6 milliards d'euros donnera lieu à la comptabilisation d'une charge exceptionnelle de 5,8 milliards d'euros dans les comptes du 2e trimestre 2014, compte tenu des sommes déjà provisionnées.» Selon le dirigeant, des enseignements ont été tirés et des mesures vont être prises. «Nous avons mis au point un ensemble de procédures solides en matière de conformité et de contrôle», précise-t-il, ajoutant que «nombre de ces procédures sont déjà en place et fonctionnent efficacement».

Une quarantaine de cadres de la banque ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo le mardi 1 juil 2014 à 15:16

    Les dirigeants de BNPP se moquent vraiement du monde. Bien sûr qu'ils vont se refaire sur le dos de leurs clients. Evidemment que cela coûte au contribuable puisque l'amende viendra réduire le revenu imposable de BNPP et donc ses impôts. Les grands dirigeants nous prennent vraiment pour des idiots.

  • ruja le mardi 1 juil 2014 à 15:06

    Ce sont les belges qui vont trinquer, pas de dividende alors que ce dernier est repris au budget. Cela représente près de 200 millions que les belges vont sortir de leurs poches.Merci les dirigeant de BNP. Ils feraient mieux de rendre le crédit aux entreprises qui en ont vraiment besoin pour la relance et arrêter de jouer et risquer l'argent des autres.

  • vmcfb le mardi 1 juil 2014 à 14:11

    BNPP rassure ses clientsqui ne perdent rien dans l'affaire, rassure ses employés qui neperdent rien dans l'affaire, et n'en a rien à faire de ses actionnaires..

  • Isegoria le mardi 1 juil 2014 à 13:43

    Absolument TOUTES les banques SANS EXCEPTION ont des pratiques que même la ma*fia Calabraise hésite a pratiquer... Simplement il y a les Banques Américaines qui comme JP Morgan paye 80 millions pour être blanchie ET les banques des autres pays qui se soumettent... La BNP et l’état Français ce sont soumis a la dictature des Yankee qui n'ont pas évolués et pillent toujours des diligences...

  • Isegoria le mardi 1 juil 2014 à 13:34

    @fquiroga non non ! Les actionnaires prennent uniquement les bénéfices, les contribuables vont indirectement payer l'amende...

  • winloto le mardi 1 juil 2014 à 13:30

    Comment rassurer ses clients ? c pas difficile, éviter de tremper dans des affaires dont on sait que çà va finir mal ...

  • fquiroga le mardi 1 juil 2014 à 13:22

    Et pas une "amende" aux responsables.....les actionnaires paieront.