Amende : comment BNP prévoit de faire face

le
3
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

L'amende de 8,9 milliards de dollars et la suspension pendant un an des opérations de compensation en dollar n'entacheront pas les objectifs de plan de développement de 2014-2016 de BNP Paribas. Même si le marché américain est stratégique, les conséquences d'une telle amende avaient été envisagées depuis déjà plusieurs mois. C'est ce qu'affirment en choeur la banque et l'ACPR, l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution rattachée à la Banque de France. De fait, la situation de solvabilité et de liquidité du groupe est solide. BNP maintient son plan avec un niveau de liquidité de plus 230 milliards d'euros. Comptablement, l'amende sera absorbée par les profits pour passer en charge exceptionnelles de 5,8 milliards d'euros dans les comptes du second trimestre 2014 dont on aura les chiffres le 31 juillet prochain. Reste que ces sanctions auront un impact sur le ratio fonds propres "dur" (fonds propres mis en réserve rapportés aux crédits consentis). Ce ratio, l'un des indicateurs les plus scrutés pour les banques, va ainsi baisser pour s'établir à environ 10 % au 30 juin, alors qu'il atteignait 10,6 % fin mars. En dépit de ce repli, la banque française respecte toutefois encore largement les exigences réglementaires. De son côté, le directeur général de BNP Paribas Jean-Laurent Bonnafé s'est engagé auprès de ses employés à ce qu'il n'y ait pas d'impact sur l'emploi. Dans une lettre adressée aux salariés, il impute la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • wanda6 le mercredi 2 juil 2014 à 11:20

    http://www.upr.fr/videos/emissions-radio-tv/entretien-francois-asselineau-news360x

  • M7757981 le mercredi 2 juil 2014 à 11:00

    Les amendes étant imputables sur les comptes de la filiale aux États Unis, c'est au final l’impôt payé en France qui serait minoré de 2,5 milliards d'euros...Donc au final le contribuable Français qui en sera de 2.5 milliards... Source MARIANNE de cette semaine.

  • gb00b04 le mercredi 2 juil 2014 à 11:00

    Un plan social et une compression de couts feront l'affaire....