AME : une nouvelle bataille pour la droite

le
0
L'opposition est déterminée à s'opposer à la volonté du gouvernement de supprimer la franchise médicale de trente euros des étrangers sans papiers qui bénéficient de l'aide médicale d'État.

L'opposition est décidée à se battre contre toutes les mesures du collectif budgétaire 2012 qui portent l'empreinte du gouvernement Ayrault. Après avoir lutté, dans la nuit de mardi à mercredi, contre la suppression des exonérations fiscales et sociales sur les heures supplémentaires, la droite va mener le combat politique sur un autre terrain: celui de la suppression de la franchise médicale de trente euros, imposée en 2011 aux étrangers en situation irrégulière qui bénéficient de l'aide médicale d'État (AME).

Créée en 2000 sous le gouvernement Jospin, l'AME avait pour but de permettre l'accès aux soins d'urgence des étrangers sans papiers résidant en France depuis plus de trois mois. Mais les dépenses engendrées par l'AME ont été multipliées par huit de 2000 à 2011. Pour freiner le processus, le gouvernement Fillon avait décidé, le 1er mars 2011, d'instaurer un forfait annuel de soins de trente euros pour être admissible à l'AME.

La somme, modique,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant