Ambulanciers, transporteurs, artisans, agriculteurs : la grogne se généralise

le
0
Les ambulanciers ont manifesté lundi à Paris pour protester contre la hausse de la TVA sur les transports sanitaires, qui sera effective le 1er janvier.

Les agriculteurs ne seront pas seuls à exprimer leur «ras-le-bol» cette semaine. Outre les transporteurs de l'agroalimentaire qui se joindront jeudi à l'opération «blocus de Paris», les ambulanciers ont ouvert le bal en manifestant ce lundi dans la capitale. Une centaine ont garé leur véhicule, gyrophare allumé, devant l'Assemblée, point de départ d'un «tour de France des ambulanciers» qui les conduira dans dix villes d'ici au 4 décembre. La Chambre nationale des services d'ambulances (CNSA), à l'origine du mouvement, demande l'annulation de la hausse de 3 points de TVA sur les transports sanitaires, qui passera à 10 % le 1er janvier, après avoir augmenté de 5,5 à 7 % en 2012 - soit un quasi-doublement en deux ans. Selon la CNSA, qui se revendique comme étant la principale organisation représentative des ambul...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant