Ambiance tendue au Conseil de sécurité sur la Syrie

le
0
La remise du rapport des inspecteurs sur les armes chimiques syriennes au Conseil de sécurité des Nations Unies a donné lieu à une confrontation à fleurets mouchetés.

New York,

La remise du rapport des inspecteurs sur les armes chimiques syriennes au Conseil de sécurité des Nations Unies a donné lieu à une étonnante passe d'armes, lundi en fin de matinée à New York.

Après la présentation du document de 38 pages par le secrétaire-général de l'ONU, Ban Ki-moon, l'ambassadeur de Russie Vitali Tchourkine a pris la parole pour s'insurger contre une présentation «politique» d'un rapport annoncé «technique et scientifique», qui pointait, selon lui, un peu trop expressément du doigt le régime de Bachar el Assad dans le bombardement au gaz sarin de Ghouta (un faubourg de Damas) le 21 août dernier, qui a fait 1400 morts, dont 400 enfants.

Regrettant qu'il n'y ait «pas de technicien dans la salle», selon un diplomate occidental présent au mom...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant