Ambiance de plomb au salon de l'automobile

le
0
Les constructeurs cherchent des solutions pour s'adapter à une baisse durable du marché européen.

Peugeot a fait preuve d'originalité sur son stand du Mondial de Paris, qui a ouvert hier ses portes aux professionnels. Au lieu du déluge habituel de décibels, on a assisté à un concert de piano, non loin du concept car Onyx, en fibre de carbone et cuivre. Précision, l'instrument a été conçu par le studio de design du Lion. Ces quelques notes étaient-elles destinées à apporter un peu de douceur dans un secteur durement secoué par la crise?

Car tous les constructeurs font le même constat: le marasme du marché européen va durer. Après une baisse d'environ 8 % cette année, aucun n'anticipe de reprise l'an prochain. Philippe Varin, le patron de PSA, prévoit même que le niveau de 2015 «ne sera pas très différent» de celui de 2012.

Face à cette situation, les constructeurs, dont la plupart perdent de l'argent en Europe, réfléchissent à des solutions plus ou moins radicales. PSA a annoncé un plan de suppressions de 8000 emplois incluant la fermeture d'Aulnay. 1/4 /p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant