Amazon va payer ses impôts en France

le
1
Amazon va payer ses impôts en France
Amazon va payer ses impôts en France

Alors qu'Amazon est dans le collimateur de Bruxelles sur des montages fiscaux au Luxembourg, le groupe de distribution américain a décidé de rentrer dans le rang. L'entreprise vient d'annoncer, ce mardi, qu'elle allait déclarer ses revenus et donc payer des impôts au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne, en Italie et en France. Le groupe comptabilise depuis le 1er mai ses ventes à partir de ses branches nationales et envisage de créer des filiales dans ces pays. Il précise ainsi travailler à l'ouverture d'une filiale en France.

Jusqu'à présent Amazon comptabilisait ses ventes à partir du Luxembourg ce qui lui permettait d’optimiser sa facture fiscale. Ce montage avait déjà été révelé lors de l'exercice 2011. Le site américain n'avait payé en France que 3,3 millions d'euros après avoir déclaré un chiffre d'affaires de 110 millions d'euros. Or, selon le site Euromonitor, Amazon avait réalisé un chiffre d'affaires estimé à 1,63 milliard d'euros. En principe, ces impôts sur les bénéfices devaient être de 10 à 30 millions d'euros. En avril 2013, Amazon a reconnu être visé par un redressement fiscal en France pour un montant de 229 millions d'euros pour avoir fait de l'optimisation fiscale entre 2006 et 2010.

Or, depuis les difficultés budgétaires des pays avec la crise, la Commission européenne est de plus en plus pointilleuse vis-à-vis des grandes entreprises qui pratiquent des optimisations fiscales. C'est le cas pour Apple en Irlande, Starbucks aux Pays-Bas, Fiat au Luxembourg... L'an dernier, le Luxembourg s'est retrouvé sous le feu des critiques après les révélations du «Lux Leaks». Un consortium de journalistes d'investigation répartis dans 40 pays avait révélé les accords fiscaux secrets passés entre le Grand Duché et 340 multinationales.

Cependant, le groupe assure officiellement que cette démarche est justifiée par le fait qu'il s'agit d'adapter ses structures «afin de nous assurer que nous ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • DrM le mardi 26 mai 2015 à 11:11

    c'est une faveur ?