Amazon se lance sérieusement dans la guerre de la musique en ligne

le
0
Amazon se lance sérieusement dans la guerre de la musique en ligne
Amazon se lance sérieusement dans la guerre de la musique en ligne

Amazon est passé mercredi à la vitesse supérieure dans la musique en ligne, avec un nouveau service proposant un catalogue beaucoup plus fourni et venant désormais concurrencer directement les Spotify, Deezer ou autre Apple Music.Le géant américain de la distribution en ligne donnait déjà accès à 2 millions de titres pour les abonnés de son service Prime, qui marie livraisons gratuites pour les commandes dans ses boutiques en ligne et divers contenus numériques, notamment de la vidéo en streaming.Son nouveau service, baptisé Amazon Music Unlimited, propose désormais aux Américains "un catalogue de dizaines de millions de chansons et de milliers de playlists et de stations personnalisées sélectionnées avec soin", selon un communiqué.Prix officiel du service: 9,99 dollars par mois, un montant similaire à ceux réclamés pour Spotify Premium (l'offre sans publicité du leader suédois du secteur), Apple Music et Google Play.A l'instar de nombreux acteurs des nouvelles technologies, Amazon tente toutefois de convaincre les clients d'embrasser tout son écosystème, et selon son habitude, il n'hésite pas pour cela à se lancer dans la guerre des prix.Le prix du nouveau service musical est ramené à 7,99 dollars par mois ou 79 dollars par an pour les abonnés à Prime. Et il tombe même à 3,99 dollars par mois pour les propriétaires des enceintes Echo, qui intègrent un assistant virtuel à commandes vocales et intelligence artificielle (Alexa) et sont conçues et distribuées par Amazon. "Si vous voulez avoir une idée de l'avenir de la musique contrôlée par la voix, demandez à Alexa", commente le patron-fondateur d'Amazon, Jeff Bezos, cité dans le communiqué. "Si vous ne savez pas le titre d'une chanson, mais connaissez quelques paroles, si vous voulez écouter des titres d'une certaine décennie, ou même si vous cherchez de la musique correspondant à votre humeur, il suffit de demander."Après les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant