Amazon : premiers tests de livraison avec des drones au Royaume-Uni

le
0
Amazon : premiers tests de livraison avec des drones au Royaume-Uni
Amazon : premiers tests de livraison avec des drones au Royaume-Uni

C'est un projet que la société Amazon a dans les cartons depuis 2014.  Depuis, e géant américain du commerce en ligne a avancé. Il annoncé lundi un partenariat avec le gouvernement britannique en vue de faire avancer son projet de livraison de petits paquets par des drones. Le partenariat vise à comprendre comment les drones peuvent être utilisés de manière sûre et fiable, ainsi qu'à mieux identifier les réglementations à mettre en place, a-t-il précisé dans son communiqué.

 

Concrètement, Amazon a obtenu du Royaume-Uni l'autorisation de faire trois nouveaux types d'essais: faire voler des drones qui ne sont plus à portée de vue de leur opérateur dans des zones rurales et suburbaines, faire opérer par une seule personne plusieurs drones hautement automatisés, et tester les performances de capteurs censés permettre aux appareils d'identifier et d'éviter des obstacles.

 

Livrer des paquets en 30 minutes

 

Cette série de tests «amène Amazon un peu plus près de notre objectif d'utiliser des drones pour livrer des paquets en 30 minutes en toute sécurité aux consommateurs au Royaume-Uni et partout ailleurs dans le monde», s'est félicité Paul Misener, un vice-président du groupe américain cité dans le communiqué. Il affirme que cela «améliorera l'expérience des consommateurs, créera de nouveaux emplois dans un secteur à la croissance rapide, et marquera le début de nouvelles méthodes de livraison durables afin de satisfaire la demande future». «Ces tests par Amazon nous aiderons à rassembler des informations pour notre politique et notre approche future», a commenté de son côté Tim Johnson, un responsable de l'autorité britannique de l'aviation civile (CAA).

 

Les USA ouverts aux drones à usage commercial depuis fin juin

 

Amazon avait évoqué pour la première fois en 2013 un projet de livraison rapide de petits colis chez ses clients avec des drones automatisés, mais ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant