Amazon : le «cloud» éclipse les pertes trimestrielles

le
0
Lancé en 2006, Amazon Web Services (AWS) propose des services d'informatique dématérialisée aux entreprises, comme le stockage et la diffusion de contenus, des serveurs virtuels. (© P. Huguen / AFP)
Lancé en 2006, Amazon Web Services (AWS) propose des services d'informatique dématérialisée aux entreprises, comme le stockage et la diffusion de contenus, des serveurs virtuels. (© P. Huguen / AFP)

Amazon s'est enfin décidé à lever un coin du voile sur son activité «cloud». Et les chiffres sont plutôt bons. Lancé en 2006, Amazon Web Services (AWS) a enregistré un bénéfice opérationnel de 265 millions de dollars, en hausse de 8,2% sur un an, pour un chiffre d'affaires de 1,57 milliard (+49%). Le service propose des services d'informatique dématérialisée aux entreprises, comme le stockage et la diffusion de contenus, des serveurs virtuels.

Le «cloud» génère désormais 7% des 22,72 milliards de dollars (en hausse de 15% sur un an) de chiffre d'affaires du groupe de Jeff Bezos et croît à un rythme plus élevé que les autres activités, notamment le commerce en ligne (+24%), selon un communiqué.

Bloc "A lire aussi"

«Ces résultats ont dépassé nos attentes», salue la banque Jefferies, mettant en avant la marge qui s'élève à 17%. Les concurrents Microsoft et IBM revendiquent des revenus de respectivement 6,3 milliards de dollars et 7,7 milliards de dollars dans le «cloud», marché en plein essor. Mais ceux-ci sont gonflés par des produits et services comme Office 365 ou des logiciels qui sont associés à leurs offres.

A Wall Street, l'action Amazon s'envolait de 6,62% à 415,52 dollars vers 22H30 GMT dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance.

5 milliards de revenus

«Amazon

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant