Amazon annonce 100.000 emplois à temps plein aux USA

le
0
    12 janvier (Reuters) - Le géant américain du commerce 
électronique Amazon  AMZN.O  a annoncé jeudi la création de 
100.000 emplois à temps plein aux Etats-Unis au cours des 18 
prochains mois.  
    Le groupe de Seattle prévoit ainsi d'augmenter sa main 
d'oeuvre à temps plein aux Etats-Unis de plus de 50% à plus de 
280.000 postes d'ici la mi-2018 contre 180.000 postes en 2016.  
    Les recrutements concerneront aussi bien le développement de 
logiciels que la manutention dans les entrepôts.  
    "Ces emplois ne sont pas seulement à notre siège de Seattle 
ou dans la Silicon Valley, ils sont également dans notre réseau 
de service à la clientèle, dans les entrepôts de conditionnement 
et d'autres centres à travers tout le pays", souligne le 
directeur général Jeff Bezos dans un communiqué. 
    Amazon investit massivement dans de nouveaux entrepôts pour  
stocker ses marchandises au plus près des clients et les livrer 
plus rapidement tout en réalisant des économies. Le numéro un 
mondial de la distribution en ligne promet à ses clients abonnés 
au service Premium une livraison en deux jours ouvrés au 
maximum, une initiative censée lui donner un avantage par 
rapport aux autres distributeurs.  
    Amazon comptait environ 230.800 employés à temps plein et à 
temps partiel au 31 décembre 2015. 
    L'action avance de 0,61% à Wall Street vers 15h55 GMT, 
contre une baisse de 0,75% pour le Dow Jones  .DJI , -0,72% pour 
le S&P-500  .SPX  et -0,98% pour le Nasdaq  .IXIC . L'indice des 
valeurs de consommation  .SPLRCD  recule de 0,67%.   
    Depuis l'élection présidentielle du 8 novembre, la question 
de l'emploi est devenue un enjeu politique de premier plan. Le 
président élu, Donald Trump, a notamment critiqué Amazon, 
estimant que le géant de la technologie n'avait pas payé sa 
juste part d'impôts.   
    Le constructeur automobile Ford Motor  F.N  a annoncé la 
semaine dernière l'annulation d'un projet de construction d'une 
usine estimée à 1,6 milliard de dollars (1,5 milliard d'euros) 
au Mexique et la création de 700 emplois sur un site du Michigan 
à la suite de critiques de Donald Trump sur les délocalisations. 
  
    Mercredi, lors de sa première conférence de presse depuis 
son élection, le milliardaire a dit qu'il serait "le plus grand 
producteur d'emplois que Dieu ait jamais créé". 
     
    Voir aussi: 
    BREAKINGVIEWS-Amazon repackages order for 1600 Pennsylvania 
Ave   
     
 
 (Laharee Chatterjee à Bangalore et Jeffrey Dastin à New York; 
Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid 
Exbrayat) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant