Amazon à Paris: « La crainte de voir le commerce de proximité disparaître est-elle fondée ? »

le
0
Le service de distribution express d'Amazon Prime Now : « En moins d'une heure, ses meilleurs clients Premium peuvent désormais se faire livrer près de 18 000 références » (Photo: entrepôt Amazon à Paris, le 9 juin).
Le service de distribution express d'Amazon Prime Now : « En moins d'une heure, ses meilleurs clients Premium peuvent désormais se faire livrer près de 18 000 références » (Photo: entrepôt Amazon à Paris, le 9 juin).

De nombreuses enseignes, petites et grandes, trouveront sans doute sur Amazon des débouchés inespérés et tireront le meilleur bénéfice d’un commerce à nouveau reconfiguré, explique Matthias Berahya-Lazarus, président de Bonial France.

Par Matthias Berahya-Lazarus, président de Bonial France (groupe Axel Springer)

C’est l’événement de la grande distribution ces dernières semaines : Amazon officialisait, jeudi 16 juin, le lancement de son service « Prime Now » sur Paris et sa petite couronne. En moins d’une heure, ses meilleurs clients « Premium » peuvent désormais se faire livrer près de 18 000 références, dont 4 000 alimentaires et de nombreux produits de la vie courante. Comme toujours, la qualité de service du géant de Seattle impressionne : assortiment vaste, prix ajustés, emballages soignés et surtout chronomètre respecté.

Dès lors, comme à chaque fois qu’un concurrent, a fortiori étranger, propose une alternative de qualité, des voix se font entendre pour appeler à la régulation et à l’indispensable préservation du statu quo. Cette fois, c’est la mairie de Paris qui se pique d’un communiqué de presse pour défendre « le commerce de proximité » et avertir Amazon qu’il sera observé à la loupe, en évaluant sa politique de ressources humaines et même les émissions de CO2 de ses voitures !

Au-delà de l’opportunité politique que l’on devine aisément au détour d’une telle déclaration, la crainte de voir le commerce de proximité disparaître est-elle vraiment fondée ? Comment ces magasins, et plus généralement les enseignes confrontées à cette concurrence nouvelle, doivent-elles réagir ?

Faire face aux évolutions En préambule, il ne faut d’abord pas sous-estimer la puissance d’Amazon et l’impact que cet...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant