Amaury lance son incubateur pour mieux se transformer

le
0
Amaury lance son incubateur pour mieux se transformer
Amaury lance son incubateur pour mieux se transformer

La révolution numérique n'a pas épargné la presse écrite. Elle a bousculé ses codes, son modèle économique ou encore son rapport au lectorat. Groupe leader de la presse écrite en France avec « le Parisien » - « Aujourd'hui en France » et « l'Equipe », le groupe Amaury prend aujourd'hui le taureau par les cornes et veut accélérer sa transformation. Pour aider ses quotidiens à mieux vivre leur mutation technologique et les accompagner dans la transformation de leurs métiers, le groupe vient de lancer, en partenariat avec Paris Région Lab, Amaury Lab, premier incubateur d'un groupe de presse en France.

Tests des projets en conditions réelles

« Avec Amaury Lab, nous souhaitons accompagner le développement de jeunes start-up et tester de nouvelles offres et technologies, explique Philippe Carli, directeur général du groupe. Cela va donc être pour nous un formidable accélérateur de l'innovation car cet incubateur va irriguer l'ensemble de nos filiales. » Concrètement, les jeunes pousses de l'Internet qui souhaitent participer à l'aventure ont jusqu'au 7 janvier pour déposer leur dossier. Trois projets seront sélectionnés dès le mois de février, les heureuses gagnantes seront incubées durant un an dans des locaux mis à leur disposition par le groupe Amaury et Paris Région Lab. A la clé, elles bénéficieront d'un accompagnement complet avec notamment l'accès aux experts métiers des deux partenaires ainsi qu'à un réseau de professionnels. Les start-up auront aussi la possibilité d'expérimenter leurs projets en conditions réelles grâce aux audiences des marques du groupe. A lui seul, « le Parisien » - « Aujourd'hui en France » peut se prévaloir d'une audience de 14,5 millions de personnes chaque mois... Enfin, elles auront accès à un programme complet de formations avec animations collectives de Paris Région Lab et formations sur mesure dispensées en partenariat avec Learn Assembly, le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant