Alzheimer : trop de malades disparaissent

le
0
D'après les statistiques, les patients touchés par la maladie représentent 15 % des disparitions inquiétantes recensées par la police et la gendarmerie.

Francis a été retrouvé mort la semaine dernière, au terme de quinze jours de recherches, après avoir quitté la maison de retraite de Seine-et-Marne où il résidait depuis trois ans. Comme Maria, 82 ans, morte en décembre le long d'une voie ferrée, à côté de chez elle, à Loison-sous-Lens, ou encore Jean, 79 ans, noyé l'an dernier dans un plan d'eau de Charente-Maritime après avoir quitté sa résidence.

Atteints de la maladie d'Alzheimer, ils sont ainsi des dizaines chaque année à «fuguer». D'après les statistiques, ils représentent 15 % des disparitions inquiétantes recensées par la police et la gendarmerie. «Des cas émotionnellement très difficiles à traiter», confie un officier qui a travaillé sur la disparition d'une maison de repos à Nice en février 2010 de Félix, 83 ans. Diabétique et insulino-dépendant, il n'a jamais été retrouvé.

Symptomatique de cette pathologie, la «déambulation» des malades d'Alzheimer a été quantifiée par les sp

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant