Alzheimer : la piste de la stimulation magnétique

le
0

L'envoi d'impulsions électriques dans le cerveau à un stade précoce de la maladie semble donner des résultats positifs, bien que limités dans le temps.

Son nom peut sembler un peu barbare, pourtant la stimulation magnétique transcrânienne (ou TMS) est une technique médicale indolore et non invasive. Elle a fait ses preuves dans le traitement des dépressions sévères résistantes, des idées hallucinatoires chez le schizophrène et des douleurs chroniques. Mais les neurologues et psychiatres, persuadés que cette stimulation cérébrale n'a pas encore dévoilé tout son potentiel thérapeutique, l'expérimentent dans d'autres domaines. Parmi eux, les séquelles d'un accident vasculaire cérébral, la maladie de Parkinson ou encore Alzheimer, dont les médecins espèrent contenir certains symptômes grâce à cet outil.

«Le principe de la TMS est de moduler l'activité de régions du cerveau qui fonctionnent anormalement afin d'obtenir une amélioration de certaines fonctions»...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant