Altran vise 13% de marge en 2020

le , mis à jour à 09:43
0

PARIS (Reuters) - Altran a annoncé lundi viser pour 2020 une hausse de plus de trois points de sa marge opérationnelle à environ 13% en 2020, un objectif jugé crédible par le marché.

La société d'ingénierie et de conseil en technologies précise dans un communiqué que son plan "Altran 2020. Ignition" prévoit également un chiffre d'affaires de plus de trois milliards d'euros en 2020, soit plus d'un milliard de plus que le consensus pour 2015.

Le marché salue cette annonce. Altran s'adjuge 4,4% à 11,78 euros à 09h30, donnant une capitalisation de 2,07 milliards, tandis que le SBF 120 perd 0,8%.

Bryan Garnier juge dans une note l'objectif conforme à ses attentes, tandis que Gilbert Dupont souligne des dynamiques sectorielles "globalement positivement orientées", en particulier dans l’aéronautique, l’automobile et la banque/finance.

"L'objectif de marge d'Ebit est volontairement prudent car il ne prend en compte que 60% du bénéfice de tous les leviers, ce qui est une autre bonne surprise", estime de son côté Société générale.

Altran prévoit également un free cash flow de 7% du chiffre d'affaires en 2020, avec une croissance de plus de 100% de son bénéfice par action sur la période 2016-2020, en profitant de la transition des entreprises vers une R&D davantage basée sur le numérique.

Le groupe anticipe que le marché de l'ingénierie et des services de R&D externalisée devrait atteindre 220 milliards d'euros d'ici 2020 et sera moins local et fragmenté car davantage basé sur l'utilisation du numérique, a estimé son PDG, Dominique Cerutti.

"On pense que notre industrie est en train de bouger significativement", a dit lors d'une conférence téléphonique l'ex-patron d'Euronext, nommé en juin à la tête d'Altran après avoir dirigé la branche Europe d'IBM.

Altran compte quintupler son chiffre d'affaires aux Etats-Unis, pour atteindre 500 millions d'euros en 2020, notamment par des acquisitions, et doubler dans le même temps ses ventes en Allemagne, à 400 millions.

Le groupe optimisera ses coûts, notamment en développant sa base "offshore" à partir de l'Inde où il emploie 1.200 personnes et s'appuiera sur ses coentreprises en Chine pour se développer dans le pays, en particulier dans l'automobile.

Les analystes attendent en moyenne pour 2015 un chiffre d'affaires de 1,942 milliard d'euros et une marge d'Ebit de 9,4%, selon le consensus Thomson Reuters.

Le groupe a confirmé fin octobre anticiper une croissance profitable cette année après avoir enregistré une progression de ses revenus au troisième trimestre malgré les difficultés rencontrées en Allemagne.

Altran avait reporté la présentation de son plan stratégique, prévu mardi dernier, à la suite des attaques du 13 novembre à Paris. Dominique Cerutti a dit n'avoir constaté aucun impact de ces événements sur l'activité d'Altran.

(Cyril Altmeyer, avec Alexandre Boksenbaum-Granier et Raphaël Bloch, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant