Altran améliore sa marge et renoue avec les bénéfices

le
0

PARIS (Reuters) - Altran a amélioré sa marge opérationnelle et renoué avec un bénéfice net en 2012, poursuivant son redressement en profitant de son positionnement à l'international, ce qui fait grimper le titre en Bourse jeudi matin.

Le groupe de conseil en technologies ne fournit pas d'objectif chiffré pour 2013, se bornant à promettre une "croissance profitable".

Le PDG Philippe Salle a toutefois indiqué lors d'une conférence téléphonique qu'il comptait au moins atteindre le consensus de marge opérationnelle courante de 9% des analystes pour cette année.

Le groupe vise pour 2015 une marge de 11-12% et un chiffre d'affaires supérieur à deux milliards d'euros.

Altran a amélioré l'an passé sa marge opérationnelle courante de 0,6 point à 8,6% et a engrangé un bénéfice net de 64,6 millions d'euros, contre une perte de 45,5 millions en 2011, globalement en ligne avec le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le groupe avait déjà annoncé fin janvier une croissance organique de 4,3% de son chiffre d'affaires en 2012 à 1,456 milliard d'euros.

Altran a généré un cash flow libre de 50 millions d'euros en 2012, soit 3,4% de son chiffre d'affaires, en ligne avec son objectif de 2-4% inclus dans son plan stratégique 2012-2015.

Philippe Salle a précisé qu'il comptait annoncer une à deux acquisitions au deuxième trimestre, dont probablement une en Inde, après avoir finalisé en février le rachat de la société de conseil allemande IndustrieHansa.

"Le ratio dette nette sur Ebitda avant l'acquisition d'IndustrieHansa est maintenant inférieur à 1,0 (1,24 l'année précédente) - à noter que c'est la première fois depuis 2005 que ce ratio est inférieur à 1,0. La situation financière devrait donc rester solide même après le rachat d'IndustrieHansa", commente dans une note Société générale.

"Le désendettement du bilan devrait s'accélérer à l'avenir, Altran ayant indiqué être en avance sur son plan 2015 en termes d'objectifs de free cash flows sur chiffre d'affaire", ajoute l'intermédiaire, à l'achat sur la valeur.

A 9h35, l'action avance d'ailleurs de 2,98% à 5,88 euros, signant ainsi la plus forte hausse de l'indice SBF 120 (+0,55% au même moment).

Altran, qui pèse 850 millions d'euros en Bourse, se paye ainsi 10,5 fois ses résultats attendus (PE) et 1,5 fois sa valeur comptable (PB), contre en moyenne un PE de 13,3 et un PB de 2,3 pour les concurrents européens du groupe, selon des données Thomson Reuters.

Alice Cannet, Cyril Altmeyer et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant