ALTICE propose de racheter le solde de SFR

le
0

(AOF) - Altice a l'intention de simplifier sa structure capitalistique et de renforcer sa flexibilité organisationnelle par le biais d'une offre publique d'échange volontaire pour les actions SFR Group en circulation qu'il ne détient pas encore (22,25% du capital). Le groupe de l'homme d'affaires Patrick Drahi a déposé auprès de l'AMF une offre publique d'échange sur la base de 8 nouvelles actions ordinaires Altice de catégorie A pour 5 actions SFR Group apportées. L'offre d'échange n'est soumise à aucun seuil minimum d'acceptation.

Les termes de la transaction proposée ont été approuvés à l'unanimité par les conseils d'administration d'Altice et de SFR Group, y compris par tous les administrateurs indépendants de SFR Group. La transaction proposée, qui devrait être finalisée au cours du quatrième trimestre 2016, est encore soumise à l'approbation de l'AMF et de l'Autorité néerlandaise des Marchés Financiers (AFM).

Selon Altice, la transaction proposée présente des avantages significatifs pour les actionnaires de SFR Group. Le groupe cite une "diversification sur des marchés en plus forte croissance, structurellement porteurs et où Altice bénéficie d'un fort positionnement, notamment sur le marché américain".

Altice souligne également "une participation au potentiel significatif d'amélioration d'Altice USA dont la transformation n'est encore qu'à ses prémices".

Le groupe Patrick Drahi rappelle que les actionnaires de SFR conserveront "une exposition significative au marché français : la France compte pour près de 47% dans l'activité d'Altice".

Ils bénéficieront de plus d'une "augmentation de la pondération des actifs fixe – câble qui disposent d'un levier opérationnel important et représentent près de 70% de l'activité d'Altice".

Enfin, les actionnaires qui accepteront l'OPE jouiront "de la pleine participation aux avantages stratégiques et financiers de l'approche industrielle d'Altice".

LEXIQUE

AMF (Autorité des marchés financiers)

L'autorité des marchés financiers est née du rapprochement de la COB, du CMF et du CDGF (conseil de discipline de la gestion financière). Créée par la loi de sécurité financière du 1er août 2003, cette nouvelle structure a pour objectif de renforcer l'efficacité et la visibilité de la régulation des marchés. L'AMF a quatre missions principales, réglementer, autoriser, surveiller et sanctionner. Ses compétences s'étendent aux opérations et informations financières, aux produits d'épargne collective, aux marchés, aux professionnels, sur lesquels elle peut exercer des contrôles ou lancer des enquêtes.

OPE (offre publique d'échange)

Au lieu d'un paiement en espèces, comme dans le cas d'une OPA (offre publique d'achat), l'initiateur va offrir ses propres titres en échange de ceux de la société cible. La parité d'échange dépend de la valeur relative des deux sociétés. Cette opération ne donne pas lieu à une sortie de trésorerie pour l'initiateur.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant