Altice prédit d'autres deals en cas de fusion AT&T-Time Warner

le
0
    * Altice confirme ses prévisions après un T3 robuste 
    * Anticipe d'autres deals si AT&T/Time Warner se fait 
    * SFR perd toujours des abonnés, pénalisé par les promotions 
 
 (Actualisé avec conférence téléphonique) 
    par Gwénaëlle Barzic et Mathieu Rosemain 
    PARIS, 10 novembre (Reuters) - Altice  ATCA.AS , dont les 
Etats-Unis sont devenus le deuxième marché, prédit de nouveaux 
rapprochements entre médias et télécoms si le projet de rachat 
de Time Warner  TWX.N  par AT&T  T.N  devait aller à son terme 
sous la présidence de Donald Trump. 
    L'empire des télécoms et des médias du milliardaire Patrick 
Drahi s'est imposé à coup d'acquisitions comme le numéro quatre 
du câble aux Etats-Unis, un marché attractif aux prix et aux 
marges élevés, où Altice ne cache pas son ambition de grandir. 
    La victoire surprise de Donald Trump à l'élection 
présidentielle américaine a toutefois jeté un froid sur les 
perspectives en matière de fusion et acquisition après les 
déclarations fracassantes du républicain pendant la campagne. 
    En octobre, Donald Trump a déclaré que le rachat pour 85 
milliards de dollars (77 milliards de dollars) de Time Warner 
donnerait trop de pouvoir au géant des télécoms et promis de 
s'opposer à la transaction.   
    Certains investisseurs estiment cependant que 
l'entrepreneur, qui se présente comme pro-business, pourrait se 
montrer plus modéré après son arrivée à la Maison blanche. 
    "Beaucoup de choses ont été dites pendant la campagne qu'on 
ne s'attend pas nécessairement à voir se concrétiser pendant le 
mandat", a expliqué à des journalistes Dexter Goei, président 
d'Altice et PDG d'Altice USA. 
    "Je pense réellement que dans la mesure où la transaction 
AT&T-Time Warner serait approuvée, cela pourrait déclencher 
davantage de consolidation au cours des prochaines années car 
les gens voudront prendre position dans la convergence", a-t-il 
ajouté. 
    Le dirigeant a par ailleurs déclaré aux analystes que le 
changement d'administration devrait se révéler neutre, voire 
légèrement positif, pour le secteur du câble aux Etats-Unis. 
     
    SFR PERD ENCORE DES ABONNÉS 
    Au troisième trimestre, la forte amélioration de la 
rentabilité de ses opérateurs américains a permis à Altice de 
dégager des résultats supérieurs aux attentes tandis que le 
français SFR  SFRGR.PA  a montré des signes de redressement, 
même s'il continue à perdre des abonnés. 
    Le groupe a appliqué à Suddenlink et Optimum (Cablevision) 
son savoir-faire éprouvé en matière de gestion des coûts, 
permettant aux deux sociétés d'afficher des hausses respectives 
de 20,2% et 32,5% de leur Ebitda ajusté. 
    SFR, le numéro deux français des télécoms qui représente 
désormais moins de la moitié de l'Ebitda d'Altice, affiche quant 
à lui une progression modeste (0,6%) de son résultat 
d'exploitation, toujours affecté par la bataille des promotions 
avec ses concurrents. Elle traduit toutefois une amélioration 
par rapport aux baisses de 9,0% et 6,8% enregistrées au cours 
des deux trimestres précédents. 
    L'opérateur télécoms, dont le chiffre d'affaires a reculé de 
2,4% sur la période, n'a toujours pas réussi à stopper les 
départs d'abonnés dans le mobile (-88.000 par rapport au T2) 
comme dans le fixe. 
    SFR n'a pas réussi à décoller autant qu'espéré dans la 
fibre, pénalisé par les offres coup de poing de ses rivaux 
Bouygues Telecom (Bouygues  BOUY.PA ) et Free (Iliad  ILD.PA ) 
offrant un abonnement ADSL à 1,99 euro. 
    Au global, Altice, qui a confirmé ses prévisions pour 2016, 
affiche un chiffre d'affaires stable à 5,9 milliards d'euros 
tandis que son Ebitda a progressé de 8,3% à 2,33 milliards. 
    Le marché tablait sur un chiffre d'affaires de 5,8 milliards 
et un Ebitda ajusté de 2,27 milliards, selon un consensus 
compilé par Inquiry Financial Europe pour Thomson Reuters.  
     
    Le communiqué de SFR : 
    http://bit.ly/2eWqxKM 
    Le communiqué d'Altice : 
    http://bit.ly/2forqwh 
     
 
 (Edité par Véronique Tison) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant