Altice fait appel au marché et veut rassurer les investisseurs

le
5
ALTICE LANCE UNE AUGMENTATION DE CAPITAL
ALTICE LANCE UNE AUGMENTATION DE CAPITAL

par Alexandre Boksenbaum-Granier et Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - Altice a annoncé jeudi le lancement d'une augmentation de capital pour un montant d'environ 1,8 milliard d'euros afin notamment de financer le rachat de l'américain Cablevision.

L'annonce de cette augmentation de capital intervient alors que les actions d'Altice et de sa filiale Numericable-SFR ont particulièrement souffert ces derniers jours en Bourse face aux interrogations du marché portant sur l'endettement jugé considérable de l'opérateur télécom et de sa holding de contrôle.

Altice indique dans un communiqué que cette augmentation de capital représente 10% de son capital composé de ses titres de catégories A et B.

"Altice tente de rassurer les investisseurs sur sa situation financière ce matin après les craintes dernièrement sur son endettement", souligne un trader en poste à Paris. "Beaucoup d'analystes estiment qu'Altice avait atteint les limites en termes d'endettement."

A la Bourse d'Amsterdam, l'action Altice abandonne 2,46% vers 09h40 à 18,26 euros tandis qu'à Paris, le titre Numericable-SFR progresse de 0,45% à 41,495 euros.

"Le cours de l'action Altice a chuté ces dernières semaines suite à des prises de positions vendeuses de hedge funds qui avaient anticipé l'augmentation de capital", soulignent les analystes d'ING.

Altice a également indiqué dans un second communiqué avoir placé avec succès un emprunt obligataire de 8,6 milliards de dollars (7,71 milliards d'euros), également destiné à financer le rachat de Cablevision.

Le groupe du milliardaire franco-israélien Patrick Drahi précise qu'il va émettre dans le cadre de l'augmentation de capital jusqu'à 69.997.600 actions de catégorie A et 24.832.500 titres de catégorie B.

"Le placement va être lancé immédiatement après cette annonce", fait savoir Altice.

"Dans le cadre du placement, certains dirigeants d'Altice ont fait part de leur intention de souscrire des actions de catégorie A et de catégorie B", poursuit l'entreprise.

Altice a annoncé à la mi-septembre le rachat du quatrième câblo-opérateur américain, Cablevision pour une valeur d'entreprise de 17,7 milliards de dollars pour devenir un acteur majeur sur ce secteur très lucratif aux Etats-Unis.

(Edité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stricot le jeudi 1 oct 2015 à 12:24

    Quand on est B1 perspective negative chez Moody's, c'est pas donne d'emprunter... C'est la moyenne classe des junk bonds. https://fr.wikipedia.org/wiki/Moody%27s

  • M3417926 le jeudi 1 oct 2015 à 12:22

    il a été gourmand ; peut-être veut-il une réduction d'impôt ? Certains trouveront même logique de faire payer les faibles revenus pour lui donner de l'argent ...

  • berghof le jeudi 1 oct 2015 à 11:48

    La folie des grandeurs s'est emparé de Drahi ! Son empire est une pyramide de Ponzi. Gare à la chute !!!

  • srs le jeudi 1 oct 2015 à 11:39

    Finira comme Vivendi Universal, mêmes causes, mêmes effets. Drahi pendant ce temps est "devenu quelqu'un" financièrement et comme homme d'affaires et ça c'est acquis donc individuellement il "joue" bien.Les investisseurs institutionnels prennent de beaux rendements sur la dette émise et ce serviront sur les restes quand le groupe éclatera, donc sont sereins.Les actionnaires individuels seront rincés comme d'hab.Quant aux salariés des entreprises du groupe...

  • boursetf le jeudi 1 oct 2015 à 11:37

    Vous souhaitez réellement comprendre la bourse et l'économie ? Www . BOURSETROPFACILE . COM