Alternative pour l'Allemagne menacée de scission

le , mis à jour à 17:59
0

BERLIN, 21 mai (Reuters) - Bernd Lucke, chef de file d'Alternative pour l'Allemagne (AfD) qui vient d'annoncer la création d'un courant modéré, n'est plus en mesure de diriger le parti eurosceptique, estime sa rivale Frauke Petry dans un entretien publié jeudi par le quotidien Die Welt. Le mouvement, créé il y a deux ans pour combattre les plans de sauvetage financiers de la zone euro, prend depuis des voix à la CDU/CSU d'Angela Merkel, qui table sur son implosion. Après avoir atteint 9% d'intentions de vote au niveau national, il siège depuis août dans les assemblées de cinq Länder. Bernd Lucke a donc annoncé cette semaine son intention de créer une association baptisée "Sursaut 2015", pour rassembler ses partisans. "Il s'est disqualifié pour la direction du parti", affirme Frauke Petry, porte-parole de l'aile droite, qui annonce son intention de se présenter contre lui lors du congrès qui aura lieu le mois prochain. L'AfD est retombée aux alentours de 5% des intentions de vote, score qui correspond au seuil nécessaire pour siéger au Bundestag et qu'il a failli atteindre des 2013, quelques mois après sa création. (, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant