«Alten reste de loin le plus profitable de son secteur»

le
0
Simon Azoulay, PDG d'Alten. (© Alten France)
Simon Azoulay, PDG d'Alten. (© Alten France)

Âgé de 60 ans, Simon Azoulay est diplômé de Supélec. Il a débuté sa carrière chez Thomson-CSF et Schlumberger. En 1988, il fonde Alten avec deux associés. En 1999, la société est introduite au premier marché de la Bourse de Paris. Détenteur de 16% du capital et de près de 25% des droits de vote, Simon Azoulay est PDG depuis 1998.

Le Revenu : Vous avez atteint, avec deux ans d’avance, l’objectif d’un effectif global de 20.000 personnes. Par quels moyens comptez-vous ­atteindre la cible des 24 000 avant fin 2019 ?
Simon Azoulay :
Nous allons combiner croissance interne et externe pour atteindre cet objectif, qui se répartit à 40% en France, à 40% en Europe de l’Ouest continentale et à 20% dans le reste du monde. Le but est de doubler le poids de ce dernier ensemble, qui regroupe le Royaume-Uni et les États-Unis, mais aussi l’Europe de l’Est, le Canada, l’Inde, la Chine et le Japon. Dans ces «terres de conquête», les acquisitions représenteront environ deux tiers de la croissance. Au vu de la reprise des investissements, longtemps repoussés, et des nombreuses ruptures technologiques, je pense que nous disposons d’au moins trois ans de visibilité, hors éventuel choc exogène ou accident économique.

La meilleure marge du secteur

Le Revenu : Ces dernières années, la marge opérationnelle d’Alten n’a

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant