AltaRocca AM lance son fonds de dette privée

le
0

(NEWSManagers.com) - AltaRocca Asset Management redouble d'efforts pour élargir sa gamme de produits. La jeune société de gestion, créée fin 2013 par les deux ex-gérants d' Oddo AM Xavier Hoche et Muriel Blanchier et adossée au groupe Primonial, a dévoilé le 5 novembre son premier fonds de dette privée. Baptisé Corporate Debt Fund 2024, ce fonds commun de titrisation (FCT) de type FPE (Fonds de Prêts à l'Economie), est constitué de dettes obligataires non cotées et non notées Lancé en partenariat avec Naxicap Partners, la filiale de Natixis spécialisée dans l'investissement direct en private equity, ce nouveau véhicule a pour vocation de participer activement au financement de l'économie réelle en accompagnant les PME et entreprises de taille intermédiaire (ETI), tous secteurs d'activité confondus, sur l'ensemble du territoire français.

A ce titre, l'alliance avec Naxicap Partners est cruciale. Cette société de gestion, qui gère 1,7 milliard d'euros d'actifs, dispose en effet de 5 bureaux en France et d'une équipe de 50 investisseurs chevronnés. Mieux, elle affiche déjà une solide expérience d'arrangeur de " corporate debt" avec un total de 49 opérations depuis 2007. " Nous estimions que notre portefeuille de deal flow offrait un potentiel important pour de la dette corporate non cotée et qu'il existait un vrai besoin sur le marché qui n'était pas assez couvert" , a expliqué Cyrille Seydoux, directeur de participations chez Naxicap Partners. Quant à AltaRocca, " grâce à ce partenariat avec Naxicap Partners, nous avons accès à un vaste réseau et à un deal flow profond et de grande qualité" , a jugé Xavier Hoche, président, fondateur et gérant d'AltaRocca AM.

Lancé il y a quelques semaines, ce nouveau fonds a déjà finalisé, ce 31 octobre, un premier closing de 62 millions d'euros auprès d'assureurs vie. Un deuxième closing est prévu le 15 décembre avec un objectif de 150 millions d'euros, avant un dernier closing le 16 février 2015. Objectif affiché: atteindre une collecte totale de 200 millions d'euros.

Ce véhicule affiche également un objectif de performance, net de frais, de 6% par an avec une échéance prévue en 2024. Sur un période d'investissement fixée à trois ans, le fonds souscrira des obligations corporate, simples et convertibles, d'émetteurs situés dans les pays de l'Union européenne et dont la maturité et comprise entre 5 et 7 ans.

Le processus d'investissement est simple. Naxicap Partners, qui joue un rôle de conseil exclusif, officie en tant qu'unique apporteur d'affaires et est chargé de la structuration des opérations. Pour sa part, AltaRocca AM, qui assure la gestion du fonds, est seul décisionnaire des investissements à l'issue de l'examen des dossiers apportés par Naxicap par son comité d'investissement. AltaRocca AM entend toutefois se montrer sélective. La société de gestion cible en priorité des entreprises " déjà structurées" ayant un Ebitda supérieur à 5 millions d'euros. " Nous nous adressons à des entreprises de taille moyenne qui ont besoin de 5-10 à 50 millions d'euros de financement" , a souligné Muriel Blanchier, directrice générale, fondateur et gérante d'AltaRocca AM. Surtout, le fonds vise 15 à 20 positions au maximum, sachant que " chaque position ne pourra pas représenter plus de 10% du portefeuille, a expliqué Muriel Blanchier. Dès qu'une position représentera 5% du portefeuille nous aurons l'obligation d'être en co-investissement."

A ce jour, Naxicap Partners a déjà présenté 7 dossiers dont 2 ont été refusés par AltaRocca AM. Sur les 5 autres, 3 ont été acceptés pour un total de 70 millions d'euros tandis que 2 autres sont en instance d'examen pour un total de 40 millions d'euros.

Pour mémoire, lancé en janvier 2014, le premier FCP d'AltaRocca AM, AltaRocca Convertibles, a enregistré une collecte de 127 millions d'euros au 31 octobre 2014, répartie entre investisseurs institutionnels et clients particuliers.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant