ALT 2015: les marchés émergents ont fait progresser le nombre de fonds alpha

le
0

(NEWSManagers.com) - L'édition 2015 de l'Alpha League Table est marquée par un déficit du nombre de fonds ayant réussi à battre leur univers d'investissement. Précisément, ce sont sur les marchés d'actions françaises, de la zone euro et d'Europe que la perte de fonds alpha est la plus importante. " Le nombre de fonds affichant une surperformance est inférieur de 25% à celui de l'an passé " , annonce Europerformance. Et en proportion de l'ensemble des fonds distingués, la part de ces fonds recule à 56%, contre 63% l'an passé - ou à 61 % contre 69 % si l'on intègre les fonds sectoriels et les gestions ciblées sur un pays en particulier.

La bonne nouvelle vient des catégories d'actions émergentes, qui sont les seules à enregistrer une augmentation de leur population. Ces catégories rassemblent 7% des fonds alpha cette année, ce qui représente les 2/3 de fonds alpha supplémentaires. Dans son étude, Europerformance indique également que la population des fonds ayant généré un alpha positif en catégorie actions internationales est demeurée relativement stable sur un an. Mais en représentation, ils ne cessent de décroître. Ils représentent 7% des fonds alpha alors qu'ils étaient quatre fois plus nombreux en 2009.

D'autre part, le nombre de fonds alpha investis sur les valeurs asiatiques se stabilise cette année : les catégories actions Asie, Japon, Chine, Asie hors Japon, rassemblent 15% des fonds étudiés - contre-% l'an passé. De la même manière, la catégorie actions Amérique du nord présente un nombre de fonds comparable sur un an, voire sur 4 ans.

Le vieux Continent, terreau fertile pour la gestion de conviction

Pour être exhaustive, l'étude menée par Europerformance s'est également intéressée à la moyenne d'alpha par zone d'investissement. Dont il ressort tout d'abord que le nombre de fonds alpha s'est raréfié sur l'Europe. Pour autant, les actions européennes continuent d'être " un terreau fertile " pour les gestionnaires de cette édition. L'alpha moyen réalisé par les gérants classés atteint 2,72%, soit l'alpha géographique le plus élevé de l'ALT 2015, note Europerformance. Il est également en progression sur les deux dernières années. De 40 points de base par rapport à l'année dernière et de 90 points de base par rapport à 2012. Dans le détail, l'alpha des fonds actions France progresse d'une vingtaine de points de base par rapport à l'an dernier. Même si, à 1,32%, il reste inférieur à sa moyenne historique, ajoute l'étude.

Contrairement aux fonds actions France de cette édition, la surperformance des gestions actions zone euro et actions Internationales s'est une fois de plus contractée. A 1,25% et 1,04% respectivement. Dans la catégorie actions Amérique du Nord, elle s'est stabilisée autour de 1,08%, après s'être fortement contractée l'année dernière d'une soixantaine de points de base.

L'ALT 2015 consacre également le retour en grâce des gestions d'actions émergentes. En difficulté l'année dernière, avec une baisse de l'alpha de 200 points de base, ce dernier progresse d'une soixantaine de points pour s'établir sur le niveau moyen de 1,33%. " Obtenu par davantage de fonds que l'an passé, il est le signe d'un retour gagnant de ces gestions " . A signaler également qu'en catégorie Actions Japon, l'alpha a progressé d'une soixantaine de points de base. Il se fixe à 1,75%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant