Alstom-Sauver Belfort passera par la commande de 16 TGV-Sources

le
2
    PARIS, 3 octobre (Reuters) - Le plan de sauvetage du site 
Alstom  ALSO.PA  de Belfort, qui sera présenté mardi par le 
secrétaire d'Etat à l'Industrie, Christophe Sirugue, comprend 
une commande publique de 16 rames TGV et de leurs 32 motrices, 
a-t-on appris lundi de sources proches du dossier. 
    Ce site sera par ailleurs transformé par Alstom en centre 
européen de la maintenance ferroviaire, ce qui représente un 
investissement de 70 millions d'euros, et le groupe y produira 
aussi à l'avenir des autobus électriques, ajoute-t-on de mêmes 
sources. 
    Le Monde avait évoqué dans son édition datée de mardi la 
piste d'une commande publique de 16 rames de TGV. 
    Christophe Sirugue présentera mardi matin aux représentants 
syndicaux d'Alstom et aux élus locaux les propositions du 
gouvernement, en présence du président du groupe, Henri 
Poupart-Lafarge.  
 
 (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • boudet il y a 2 mois

    Ils ont sorti du chapeau 16 rames à commander. Et ils ne savaient pas qu'ils en avaient besoin. Cela tombe bien car ils peuvent sauver la fermeture du site de belfort. On nous prend vraiment pour des i.mbéciles

  • decanus il y a 2 mois

    Vu le montant, il me semble qu'il faut lancer un appel d'offre européen, non?