Alstom promet à Siemens la "transparence" après "un échange épistolaire glacial"

le
6
Le P-DG d'Alstom Patrick Kron.
Le P-DG d'Alstom Patrick Kron.

Le P-DG d'Alstom, Patrick Kron, a garanti à Siemens que la procédure pour le rachat de sa branche énergie serait "transparente", lundi lors d'un échange téléphonique avec le patron de l'industriel allemand Joe Kaeser, a-t-on appris de source proche des discussions. "Ce matin, Patrick Kron a eu Joe Kaeser au téléphone pour échanger sur la volonté de Siemens de rentrer dans le process (procédure, NDLR)", a indiqué cette source. "Il lui a dit qu'Alstom allait organiser le process de façon rigoureusement transparente, de manière identique à ce qui a prévalu pour General Electric", dont l'offre a obtenu les faveurs du conseil d'administration du fleuron industriel français.GE propose 12,35 milliards d'euros pour la branche énergie du groupe français. Siemens a proposé de racheter ces activités, qu'il évalue dans une fourchette de 10,5 milliards à 11 milliards d'euros, en échange notamment de son secteur trains et métros, mais le groupe n'a pas encore déposé d'offre ferme, contrairement à GE. Au cours du week-end, Patrick Kron avait répondu aux deux courriers de Siemens proposant une alliance entre les deux groupes, selon la presse allemande, évoquant une lettre aux accents "revêches". Dans sa lettre adressée au patron de Siemens Joe Kaeser, Patrick Kron prend note de l'offre du conglomérat allemand, qui a proposé de reprendre les actifs d'Alstom dans l'énergie convoités également par l'américain General Electric et de céder au français son...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • PHMAUVE le lundi 5 mai 2014 à 18:40

    Alstom n'a pas le couteau sous la gorge http://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe?mdtk=01946947&width=380&height=280&zone=8&src=3qsvfm&autoplay=yes&urlfacebook=http%3A%2F%2Fwww.lesechos.fr%2Fentreprises-secteurs%2Findustrie-lourde%2Factu%2F0203468945656-alstom-et-si-edf-rentrait-dans-le-jeu-667656.php&ad=1

  • fquiroga le lundi 5 mai 2014 à 17:15

    On s'en tamponne de l'avis de Guaino...

  • mxlib le lundi 5 mai 2014 à 15:01

    ARCELOR, PECHINEY, SOLVAY ont montré ce que les belles promesses d'alliance valaient dans le monde des affaires : Rien du tout. Reprendre le capital d'une entreprise par l'Etat, n'est-ce pas ce que les Américains "grands apôtres du libre-échange" ont fait pour redresser GM ? alors que nous avons stupidement cédé une grande part du contrôle de PSA aux Chinois ...

  • mxlib le lundi 5 mai 2014 à 14:46

    La seule chose qui intéresse GE, c’est ce qu’ALSTOM peut lui apporter. Les intérêts de GE sont les intérêts de GE … et des États-Unis. Le temps de récupérer les technologies et le carnet de clients, et le premier plan de licenciement tombera.Lors d’un récent contrat géant avec l’Algérie pour 26 turbines remporté par GE, tout aurait dû conduire à ce que ces turbines soient produites à Belfort, site français de GE. Elles seront produites aux USA !

  • PHMAUVE le lundi 5 mai 2014 à 14:39

    Henri Guaino parle contre l'UE et dénonce son fonctionnement à partir de 7m et se prononce pour la nationalisation à 7m56 http://player.canalplus.fr/embed/?param=itele_vod&vid=1064974

  • idoine37 le lundi 5 mai 2014 à 14:29

    Patrick Kron n'a aucune raison de faire un "cadeau" à Siemens. De plus bcp de professionnels allemands disent que Siemens n'a rien à gagner d'une opération avec Alstom, car ils sont concurrents et non complémentaires...