Alstom prévoit une reprise des ventes et des commandes solides

le
0
ALSTOM PRÉVOIT UN "FORT NIVEAU DE COMMANDES" AU 4E TRIMESTRE
ALSTOM PRÉVOIT UN "FORT NIVEAU DE COMMANDES" AU 4E TRIMESTRE

par Benjamin Mallet et Elena Berton

PARIS (Reuters) - Alstom table pour le premier trimestre de cette année, le dernier de son exercice 2011-2012, sur "un fort niveau de commandes" et des ventes "en net progrès" par rapport aux trimestres précédents après avoir vu son chiffre d'affaires reculer de 9% sur neuf mois.

Le spécialiste des infrastructures d'énergie et de transport, dont l'activité continue toutefois d'être pénalisée par le faible niveau de commandes enregistrées pendant la crise de 2009, a en outre confirmé son objectif d'une marge opérationnelle comprise entre 7% et 8% sur l'ensemble de 2011-2012.

"Les opportunités en cours ainsi que les contrats déjà attribués, qui représentent plus d'un milliard d'euros et devraient entrer en vigueur avant la fin de l'exercice fiscal, nous permettent d'anticiper au quatrième trimestre un fort niveau de commandes", a déclaré le PDG Patrick Kron, cité dans un communiqué.

"Le chiffre d'affaires devrait pour sa part être en net progrès au quatrième trimestre par rapport aux précédents."

Grâce à cette reprise, ainsi qu'à ses efforts en matière de coûts, Alstom estime qu'il devrait bénéficier d'une "amélioration de (sa) performance opérationnelle dans la seconde partie" de l'exercice en cours.

Ces annonces ont permis à l'action de prendre la tête des hausses du CAC 40, le titre gagnant 7,05% à 26,50 euros vers à 9h30, pendant que l'indice avançait de 0,45%.

"EXCELLENTS"

Martin Prozesky, analyste chez Bernstein, a jugé que les chiffres d'Alstom n'étaient pas exceptionnels mais que le trimestre ressortait tout de même à un bon niveau. "Il n'y a rien ici qui me laisse penser que la situation se détériore", a-t-il ajouté.

Selon un trader basé à Paris, le trimestre et le carnet de commandes sont "excellents, d'autant que le groupe a connu une année 2011 difficile". L'an dernier, le titre Alstom avait perdu près de 35%.

Au troisième trimestre, à fin décembre, les ventes du groupe ont atteint 4.874 millions d'euros (-7,1%) et ses commandes 4.894 millions (-10,9%).

Le chiffre d'affaires accuse un recul toutefois moins marqué qu'aux premier et deuxième trimestres, où il s'était replié respectivement de 12,4% et 7,7%.

Sur les neuf premiers mois de 2011-2012, les prises de commandes d'Alstom se sont établies à 15,1 milliards d'euros (+20%), dont près de 60% ont été passées dans les pays émergents.

Le chiffre d'affaires a atteint sur la même période 14.263 millions d'euros, en recul de 9% par rapport aux neuf premiers mois de l'exercice 2010-2011.

Le carnet de commandes s'élevait au 31 décembre 2011 à 48 milliards d'euros, soit 30 mois de chiffre d'affaires.

Avec Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant