Alstom: porté par le retour en force des grandes commandes.

le
0

(CercleFinance.com) - Toujours en baisse de 15% depuis le début de l'année, l'action Alstom vient cependant, en cette fin de mois d'août, de repartir à l'assaut des 24 euros au-dessous desquels elle avait perdu pied au tout début du mois de février. Il faut dire que les commandes de grande taille affluent depuis deux mois.

En effet, le 13 juillet dernier, Alstom avait présenté ses ventes pour le premier trimestre (T1) de son exercice 2016/2017. Soit une robuste croissance organique de 7% et un CA de 1,7 milliard d'euros.

Mais les prises de commandes de ce groupe désormais recentré sur les équipements ferroviaires s'étaient littéralement effondrées : - 51% (en données comparables) sur le trimestre, à 889 millions d'euros !

Car durant la période, 'Alstom n'a enregistré que des petits contrats' inférieurs à 100 millions d'euros, expliquait le PDG Henri Poupart-Lafarge. Et aussi qu'au T1 2015/2016, d'importantes entrées rendaient la base de comparaison défavorables (1.955 millions de prises de commandes alors).

Mais depuis lors, les grosses affaires affluent pour d'Alstom : le 18 juillet, le groupe annonçait la commande de 79 trains Intercity par l'opérateur néerlandais NS, moyennant plus de 800 millions d'euros. Puis le 27 suivait l'annonce de la fourniture de 20 rames Metropolis pour le métro de Lima, une affaire à 200 millions environ.

Le 3 août, Alstom enchaînait avec l'Italie et l'annonce d'une première commande de 150 trains régionaux pour Trenitalia, une affaire à 240 millions s'inscrivant dans un contrat-cadre de 900 millions.

Cerise sur le gâteau : vendredi soir, Alstom a indiqué que l'opérateur national américain lui a passé commande de 28 trains à grande vitesse, ces fameux TGV qu'il peine à vendre hors de France, contre 1,8 milliard d'euros.

Bref, depuis le début du mois de juillet, le groupe a annoncé plus de trois milliards d'euros de ces 'grandes' commandes qui faisaient défaut au T1. Sachant malgré tout qu'entre le 30 juin 2015 et le 30 juin 2016, le montant du carnet avait déjà augmenté d'un milliard d'euros, à 29,7 milliards. Soit l'équivalent de quatre ans d'activité.

Prochaine date inscrite sur l'agenda d'Alstom : les comptes semestriels, attendus le 9 novembre.

EG


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant