Alstom : Pessimisme excessif

le
0
Renforcer
« Publication sans surprise pour Alstom au titre de son premier trimestre 2010/2011 (chiffre d'affaires résistant, à 4,74 Mds¤ ; carnet de commandes en recul de près de 40 %, à 3,1 Mds¤). Dans l'Energie, la bonne tenue des contrats de petites tailles compense partiellement le manque de grands projets, pour la plupart reportés par des clients toujours frileux. Les Services Energétiques, à forte valeur ajoutée, réalisent une bonne performance. Le Transport ferroviaire, enfin, demeure soutenu par des besoins d'infrastructures croissants, à l'international notamment. Ce début d'exercice pourrait constituer un point bas en termes de prises de commandes pour Alstom. Intégrant une reprise progressive de la demande, son président, Patrick Kron, réitère l'objectif d'une marge opérationnelle comprise entre 7% et 8% sur les deux prochains exercices. Alstom affiche un repli de plus de 25% depuis le début de l'année. Ce parcours reflète le manque de visibilité dont souffre l'entreprise à ce jour mais semble exagéré compte tenu de ses atouts. Rappelons qu'Alstom dispose de positions concurrentielles fortes, d'une bonne répartition géographique de ses activités et qu'il reste positionné sur des contrats majeurs tels que la future ligne à grande vitesse saoudienne, estimé à près de 10 Mds¤. Sur ces niveaux de cours, sa valorisation équivaut à moins de 10 fois ses bénéfices estimés pour 2011. Nous renforçons notre position. »
Marine Michel
Montségur Finance


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant