Alstom : les espoirs d'un contrat de TGV au Brésil

le
0
© SNCF
© SNCF

(lerevenu.com) - Alstom peut-il encore espérer remporter le contrat du TGV brésilien entre Rio et São Paulo ? Les chances semblent en tout cas s'amenuiser pour l'industriel français qui fait face à de nouvelles difficultés. D'après l'édition du 12 août dernier des Échos, la concurrence fait rage et le projet apparaît très controversé dans le pays. Les Brésiliens ont de longue date délaissé le train au profit de la voiture, de l'autocar ou de l'avion. L'arrivée d'un projet d'une si grande importance ne suscite que peu d'enthousiasme parmi les élus.

La rentabilité du projet de ligne à grande vitesse, pour le pays, est encore à démontrer. Reste qu'Alstom aurait bien besoin d'un tel contrat. Ses commandes ont, en effet, chuté de 32% au premier trimestre de son exercice qui s'achèvera le 31 mars 2014, faute précisément de la signature de contrats de grande importance. En outre, l'industriel devrait être confronté à de nouvelles avancées de la concurrence, sur fond de ralentissement des économies des pays émergents, ou encore de révélations d'affaires de corruption. Le groupe industriel français a ainsi été accusé, il y a quelques jours, d'avoir versé des pots-de-vin pour la construction du métro de São Paulo.

L'information tombe mal alors que débutent, cette semaine, les enchères pour l'attribution du marché de la ligne à grande vitesse Rio-São Paulo. Dernièrement, Alstom a encaissé un nouvel échec à l'exportation pour son TGV, face aux Espagnols, pour un contrat en Arabie Saoudite. Dans le monde, les opportunités s'avèrent peu nombreuses alors que le secteur du transport pèse pour plus d'un quart du chiffre d'affaires du groupe. Des investisseurs nourrissent tout de même l'espoir qu'Alstom puisse l'emporter au Brésil, même si le résultat ne sera pas connu avant plusieurs mois. La valeur progresse de plus de 2% en séance, à 26,8 euros, soit une hausse de près de 6% sur les cinq derniers jours.

Restez à l'écart. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant