Alstom : l'Etat tord le bras à la SNCF

le , mis à jour à 09:32
25
Alstom : l'Etat tord le bras à la SNCF
Alstom : l'Etat tord le bras à la SNCF

Pour ceux qui n'auraient pas encore compris qui est le patron du ferroviaire en France, le gouvernement a fait hier une nouvelle petite mise au point. Trois mois après avoir désavoué la direction de la SNCF sur l'épineux dossier des règles sociales dans l'entreprise publique, l'Etat a cette fois-ci, à mots à peine couverts, exigé de la SNCF de venir au secours d'Alstom. Comment ? En s'arrangeant pour que ses prochaines commandes de matériels ferroviaires tombent dans l'escarcelle d'Alstom. Et qu'importe si le constructeur est plus cher de l'ordre de 10 à 15 % que ses concurrents, que la dette de la SNCF dépasse les 50 MdsEUR (lire ci-dessous) et que ces marchés publics font l'objet d'appels d'offres aux règles rigoureuses, surveillées par Bruxelles. L'heure est au patriotisme économique.

La semaine dernière, le fabricant de TGV, de métro et de tramway a annoncé la fermeture de son activité de construction de locomotives sur son site historique de Belfort (Franche-Comté). Soit 400 salariés à reclasser d'ici deux ans. Une annonce malvenue à huit mois de la présidentielle.

Profil bas

Un bras de fer s'est engagé entre le gouvernement et la direction du groupe. Celle-ci s'est engagér aujourd'hui à ne prendre aucune décision définive dans l'immédiat. Pour aider Belfort, la SNCF est donc priée de faire les bons choix. Notamment pour désigner le fabricant des six TGV transalpins qui doivent circuler sur la ligne Paris-Turin-Milan ou encore celui des RER nouvelle génération en Ile-de-France dont le marché est estimé à plus de 3,5 Mds€. Une ingérence critiquée par Pierre Serne, conseiller régional écologique francilien, membre du conseil d'administration du Stif (Syndicat des transports d'Ile-de-France) : « Je suis effaré par la légèreté du gouvernement. Comment peut-on imaginer qu'il suffit de dire à la SNCF qu'elle doit choisir Alstom ? La compagnie ferroviaire est tenue de respecter le Code des marchés ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2766070 il y a 3 mois

    c.cauli , si vous saviez le bruit des trains de marchandises... pire que 10 semis remorques... donc stop a ce truc avec des rails au bord de mer , dieu que c est moche en plus de faire un bruit... et puis toujours en grève

  • neutro il y a 3 mois

    Rodomontades de politiciens incapables qui devront vite s'effacer devant l'illégalité de ces décisions. On sait ce qu'il est advenu des blocages de Ségogo sur les prix de l'électricité, chaque fois recadrés par les tribunaux...

  • M1945416 il y a 3 mois

    qu'on m'explique juste comment on fait pour déplacer 400 ouvriers d'un site de production de locomotive a un autre site qui fabrique pas le même produit … Reichshoffen a de la place ? c'est doubler ses locaux , c'est prévu? c'est pas juste une chaise par ouvrier qu'il faut rajouter.. et Rei, a de la charge pour tout ce monde là en plus ? ?

  • M1945416 il y a 3 mois

    les allemands se gênent pas pour acheter chez siemens, les canadiens chez bombardier ext , c'est juste nos politiciens qui ne pensent pas a leurs pays, et après viennent faire leurs cinéma

  • M1945416 il y a 3 mois

    speedy, bombardier fabrique en france , il y a juste 1 usine , alstom c'est 12 sites , le contrat du siècle aurait été 10 ans de boulot pour tout les sites français , bombardier en fabrique une partie minime sur le territoire, c'est juste un faire valoir … mais si alstom ferme c'est des milliers de chômeurs a payer, mais ça nos politicien IDF ne l'avaient pas pris en compte… et aucun journaliste qui pose la question a Huchon and co

  • M3155433 il y a 3 mois

    Mais la SNCF et le RFF est en quasi faillite , par la gestion désastreuse continue des politiciens , avec des dizaines (!) de milliards d'€ de dettes , et les politicards veulent encore plus l'endetter ?!! Et obliger une entreprise a acheter aupres d'un fournisseur exclusif , est interdit , pour concurrence déloyal ...et lourdes amendes a payer apres . Faut vrai mettre au gnouf toute cette dangereuse classe politique qui nous coule de + en+ avec leurs intrigues ,magouilles , et décisions de fous

  • M7097610 il y a 3 mois

    Macron a dit qu'il fallait rouler en bus... qu'Alstom fasse des bus !

  • M7163258 il y a 3 mois

    Les syndicats de cheminots ont détruit le fret ferroviaire. Les conséquences directes et indirectes sont catastrophiques !

  • umrk il y a 3 mois

    ... et les japonais encore pire : marché fermé !

  • umrk il y a 3 mois

    Tout à fait normal : les boches n'achètent que du boche (sauf pour faire semblant ...)