ALSTOM "gèle" la fermeture de Belfort en attendant les mesures gouvernementales

le
0

(AOF) - Alstom a annoncé en Comité central d'entreprise qu'il gèle le projet de fermeture de son site de Belfort, selon des sources syndicales citées par Reuters. L'équipementier ferroviaire attend les prochaines mesures gouvernementales pour statuer définitivement. Le secrétaire d'Etat chargé de l'Industrie, Christophe Sirugue, a en effet reçu en début de semaine dernière les élus du territoire de Belfort, confirmant sa volonté de travailler avec l'ensemble des parties prenantes pour maintenir l'activité ferroviaire du site de Belfort.

Mardi dernier, le gouvernement s'est donné 10 jours sur le dossier.

Début septembre, le constructeur du TGV a annoncé la fin de la production de trains à Belfort, d'ici 2018. Une nouvelle qui a créé la polémique avec l'Etat, actionnaire à 20% d'Alstom. Après la fermeture, le groupe a prévu de recentrer les activités de Belfort sur la maintenance et la réparation. Le dossier aurait pu se clore si près de 500 salariés n'étaient pas concernés par la fermeture du site historique où est né le TGV.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant